AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Par ici pour les recherches de lien
Merci de privilégier les stoatbloats, les ramhorns, les et les owlkinsI love you
Le point météo : Du 17/11 au 24/11 il pleut il pleut bergère ♪ la température reste cependant enviable

Partagez | 
 

 
just set my heart on fire like gasoline.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité


MessageSujet: just set my heart on fire like gasoline.   Dim 12 Oct - 20:49

Darius Rosenbach
« INTERPRÉTÉ PAR RJ KING »

© blue lagoon

nom complet darius parce qu'apparemment, il fallait trouver un prénom qui en imposait. quoi de mieux que celui du grand empereur darius Ier de perse ? ce qui est certain, c'est que le garçon n'a aucune ambition de régner sur n'importe quoi, au grand dam de ses parents qui lui mettraient bien un coup de pied aux fesses pour le remuer un peu. eliott, ou le prénom inutile que personne n'utilise. ça n'est pas qu'il le déteste, mais darius trouve cette manie de donner des seconds prénoms complètement démodée. rosenbach nom d'origine allemande. du sang german, plus aucun n'en coule depuis bien longtemps dans la famille et seul reste le patronyme. original et même carrément inédit, il adore son nom de famille, qui est pour lui une part énorme de son identité. âge vingt-deux ans et l'arrogance de la jeunesse qui va avec. fraternité slotheye, parce que le rosenbach n'est pas du genre à étudier, bien au contraire, et que s'amuser est sûrement ce qu'il fait de mieux.patronus un corbeau, que l'animal soit considéré comme porteur de mauvaise augure, c'est ce qui attire darius : il aime les mal-aimés. épouvantard s'il y a bien quelque chose que le rosenbach a en horreur, ce sont les serpents. impossible pour lui de s'en approcher, et ce depuis le jour où il en a retrouvé un dans son lit. matière préférée alchimie. c'est l'une des rares choses scolaires qui arrive à l'émerveiller ; il trouve ça fascinant de transformer -tout du moins essayer- quelque chose de simple en quelque chose de plus beau. filière potions, pendant toutes ses études, ça a été la matière où darius avait le plus de facilités. étonnant quand on sait qu'à l'habitude rien ne l'intéresse. ancienne école de sorcellerie poudlard, normal pour un gars qui vient de londres. baguette magique vingt-trois centimètres, bois de tilleul argenté et plume d'hippogriffe nationalité anglais, pur et dur ! il défendrait sa patrie contre vents et marées. orientation sexuelle hétérosexuel. enfin, il suppose. statut du sang mêlé, son père étant né-moldu. lieu & date de naissance le dix-huit mars à londres, et il n'avait jamais vécu autre part avant d'arriver à pleatmouth. son caractère darius, c'est le mec qui est là, mais qui en même temps n'est pas là, c'est un poète, un gars dans la lune. on l'aime bien parce qu'il est original, décalé par rapport à la réalité, il appartient pas à ce monde et pourtant il y convient parfaitement. amical avec tout le monde, il est en général apprécié de la plupart des gens, mais rares sont ceux qui arrivent à le cerner. originaire d'angleterre, son accent est à couper au couteau et il sera prêt à défendre sa patrie bec et ongles. il a des relations plutôt conflictuelles avec sa famille, à cause de ses études, puis qu'ils aimeraient qu'il soit un peu plus sérieux. mais le sérieux, darius n'a jamais connu. grand lecteur, il connait ses classiques sur le bout des doigts. les moins classiques aussi d'ailleurd. niveau conneries, ça devient difficile pour les gens de concurrencer avec lui. c'est une âme de gamin dans un corps d'adulte et ça sera toujours le premier à déceler la poésie et la beauté du monde, parce qu'il est avant tout un optimiste invétéré.

so fuck you you can go cry me an ocean and leave me be

Fais tu partie d'une fraternité ? Si oui pourquoi avoir choisi cette dernière, si non, pourquoi? ∞ de grands philosophes ont dit un jour "du rhum des femmes et d'la bière nom de dieu", ce qui résume globalement mon train de vie. vous comprendrez donc que les slotheye, ça coulait de source. les études, je ne sais pas vraiment trop pourquoi j'en fais puisque je passe le plus clair de mon temps à faire des concours de celui qui s'enfilera le plus de whisky pur feu en un temps limité. il arrive même que j'arrive en cours avec encore la gueule de bois. la fête et l'alcool, c'est mon élément, c'est un vrai bonheur pour quelqu'un avec une âme d'adolescent comme moi. c'est pour ça que je dis slotheye is love, slotheye is life. où te vois tu dans dix ans ? ∞  à faire quel métier, je n'en ai aucune idée, encore moins si j'aurais fondé une famille. c'est trop loin tout ça, j'ai déjà du mal à m'imaginer où je me réveillerais demain matin, alors dans une dizaine d'années... j'espère juste que je serais revenu à londres. avec rohan, si possible. du moment que je suis avec lui, je pense que je pourrais dire que tout va bien. même si, du goût de mes parents, je devrais savoir exactement quoi faire plus tard et planifier mon avenir. désolé de les décevoir, mais ça n'arrivera pas de sitôt. qu'est-ce que les autres remarquent chez toi au premier abord ? ∞  il paraît que je suis un peu trop dans la lune, tout le monde me le dit -pour s'en plaindre, en général-. il est vrai que parfois j'oublie ce qui se passe autour de moi, que je pourrais rester des heures seul à penser à tout et n'importe quoi sans m'ennuyer, que parfois je ne fais pas attention aux gens qui sont autour de moi mais je ne pense pas que ça soit un trait principal de mon caractère. et pourtant, c'est ce que tout le monde retient quand il parle de moi. posez la question autour de vous, on vous répondra sûrement "darius? un peu à côté de la plaque..." c'est juste qu'énormément de choses me viennent à l'esprit tout le temps.
inventé poste vacant  scénario
PRÉNOM &/OU PSEUDO : june ÂGE : dix-neuf ans PAYS : la fraaaance NUMÉRO DE CARTE BLEU : désolé la mienne est verte Arrow  MOT DE PASSE DU RÉGLEMENT je l'ai mangé  AVIS SUR LE FORUM : il est pas beau, c'est pour ça que je me suis inscrite.




Dernière édition par Darius Rosenbach le Lun 20 Oct - 21:48, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Dim 12 Oct - 20:50

What is love
baby don't hurt me no more

Grand-père était mort. Depuis quelques années, il devenait fou, prenant sa propre descendance pour des détraqueurs qui avaient pour mission de l'emmener à Azkaban. Il ne cessait de crier, lancer des sorts dans tous les sens pour se défendre et répéter qu'ils s'en prenaient au mauvais homme. Il était innocent. Pour quel crime se croyait-il condamné, personne ne savait. Acteon Rosenbach vivait reclus dans les monts Cambriens -à des miles de Londres, là où habitait la famille de son petit-fils-, là où personne ne pouvait le déranger. La seule personne qu'il reconnaissait avec son esprit embrumé était Darius. Darius, son petit-fils préféré avait-il lui même avoué lorsque l'enfant n'avait que six ans. Il s'en souvenait comme si c'était hier, le vieux qui l'avait pris à part lors du mariage d'une de ses tantes et qui lui avait chuchoté d'un air de conspirateur : Fiston, à côté de tous tes cousins et cousines, c'est toi que j'aime le mieux. Peut-être parce qu'à l'inverse des autres enfants, quand son grand père prenait la parole, Darius l'écoutait réellement. Il buvait ses mots, les prenait pour paroles d'évangile. On avait rarement vu autant de ferveur chez un garçon de son âge. Acteon adorait son petit-fils et celui-ci lui rendait bien. Ce sont peut-être ces souvenirs qui permirent à l'homme de ne pas oublier totalement l'enfant. Non pas qu'il répugnait le reste de sa famille, loin de là, mais si le reste des Rosenbach devait décrire le doyen en un mot, ils auraient tous répondu sans aucun doute « imposant ». Ça n'était pas un homme à qui on s'opposait, ni de qui on pouvait se moquer. Pas parce qu'il entrait dans des colères noires, mais parce que personne n'avait osé. Il imposait le respect.

Du moins jusqu'à ces dernières années.

Quand les signes de la maladie qui commença à le ronger firent leur apparition, tout le monde s'accorda à dire que c'était bien dommage pour un homme qui, par le passé, possédait tant de prestance. On déplorait la sénilité du vieillard et le respect qu'on lui conférait avant n'était plus qu'une ombre, une habitude. Ses enfants murmuraient qu'il fallait l'envoyer à Ste Mangouste, avec des airs concernés que les adultes savent si bien prendre, tandis que les petits-enfants, beaucoup plus hardis à cause de leur jeune âge, criaient que le papy était devenu complètement maboule. Ça n'allait plus. Quelque chose s'était éteint chez Acteon Rosenbach. Il était de plus en plus difficile de l'approcher, puis même impossible au fil du temps, au désespoir du reste de la famille. Sauf pour Darius. Très tôt, le garçon se servit de la poudre de cheminette tout seul pour rendre visite à son grand-père. Ses parents le laissaient faire, quoi que toujours inquiet de le voir revenir avec des blessures infligées par un quelconque sortilège, signant la folie totale du vieil homme. Mais non, à chaque fois il revenait indemne, heureux d'avoir pu passer ces quelques moments privilégiés avec le doyen Rosenbach. L'enfant l'aidait à entretenir sa maison, malgré son jeune âge il se montrait plein de volonté, lui racontait ses journées avec les bêtises qu'il avait fait, mais surtout écoutait le grand-père, comme il l'avait toujours fait. Parce que ses histoires, qu'elles soit nouvelles ou qu'il les ait entendues des milliers de fois, étaient toujours aussi intéressantes. Et c'était quand il l'entendait parler que Darius avait la conviction que la folie n'avait pas totalement emporté le vieil homme. Il s'était juste réfugié quelque part, loin du monde qu'il avait fréquenté depuis trop de temps. Et le petit était sûr qu'il était heureux comme ça, même si le reste de sa descendance s'acharnait à penser le contraire. Le jeune Rosenbach ne l'avait jamais autant vu sourire que dans ces temps là, et il était sûr qu'il en aurait encore pour longtemps à vivre.

Mais grand-père était mort. Comme lorsque l'on s'approchait trop près d'un feu de cheminée, ses yeux avaient commencé par s'embuer de larme, puis sa gorge à le piquer. Une sensation âcre, la bile amère qui remontait le long de son oesophage et la détresse qui envahissait son esprit entier. C'était pas possible, il n'avait pas le droit. Encore quelques jours plus tôt, il avait dit à son petit-fils : Gamin, la prochaine fois que tu viendras me voir, je te montrerais un sort pour embêter ta cousine Rosie. Ce sort, il n'en entendrait jamais la formule. Il ne verrait plus l'homme au front ridé mais avec pourtant des yeux si jeunes. Grand-père était parti. Plus de vieil homme, mais des dizaines de membres de la famille et amis venus assister aux funérailles de ce grand sorcier qu'était Acteon Rosenbach. Ou comment faire hypocritement le récit de la fin de sa vie, comment il avait combattu avec vaillance la maladie qui s'était emparée de lui, comment son panache habituel ne l'avait pas quitté même dans ces épreuves. Conneries. S'il avait été un peu plus hardi à l'époque -après tout il n'avait qu'onze ans-, Darius aurait crié que tout ce que l'on venait de baratiner, c'était n'importe quoi. La vérité, c'était que personne à part lui n'avait de nouvelles de grand-père, qu'il ne s'était pas battu contre la folie, qu'il n'était même pas fou d'ailleurs, et qu'il avait crevé tout seul dans son manoir sans personne à ses côtés pour le rassurer, ou pour lui dire au revoir. Parce qu'au fond, c'était ça qui énervait le plus l'enfant ; il n'avait même pas été là pour le vieux au moment où il avait justement le plus besoin de lui. Ça n'était pas non plus une culpabilité déchirante, puisqu'il n'avait rien fait de mal, mais il s'en voulait. Il était infiniment triste, une partie de lui venait de se noyer au fin fond de son être, s'était noyée avec toutes les larmes qu'il avait empêché de couler et qui avaient maintenant du former un lac à l'intérieur de lui-même. Parce que grand-père était mort.

Rohan ? Il venait de se rendre compte en levant la tête qu'il était seul. L'autre avait apparemment disparu, sans faire de bruit. Pas étonnant quand on connaissait le brun. Rohan, t'es où ? répéta Darius, qui détestait lorsque son meilleur ami l'abandonnait de cette façon ; sept ans qu'ils se connaissaient et jamais il n'avait réussi à s'y faire. Ici. Il était réapparu telle une ombre. Pas possible, ce mec devait posséder une cape d'invisibilité pour se déplacer aussi discrètement à chaque fois. Le Rosenbach se contenta de lever les yeux au ciel. De toute façon on ne le changerait pas. T'as ta valise ? Il la souleva à la hauteur de son torse. Ouai capitaine. C'était bon, le moment fatidique, celui qu'ils avaient attendu depuis maintenant plusieurs semaines. Alors on y va. Y, ça voulait dire la Californie. Les États-Unis, ce continent au moins trois fois plus grand que le leur. Chaque fois qu'il y pensait, Darius se demandait comment tous les deux avaient réussi à en arriver jusque là. Et surtout, pourquoi ils se lançaient dans des études, eux qui détestaient ça par-dessus tout. C'était le défi le plus fou qu'ils s'étaient lancé. Un truc sur le long terme, qui montrait leur engagement, bien plus sérieux que tout ce qu'ils avaient pu parier jusque-là. Un défi qui prouvait leur amitié à tous ceux qui les regardaient auparavant d'un air amusé. Qui montrait qu'ils n'étaient pas que des gosses inconscients. Un premier pas vers le monde des adultes en somme.

Ça remontait à loin, leur amitié. Rohan portait encore ses lunettes et grand-père était parti depuis deux mois. Premier cours de sortilège, Darius avait réussi à enflammer la moustache du professeur par un malencontreux mouvement de poignet. Rohan avait été le seul à chuchoter À ta place, je cramerais même ses cheveux. Y'a plus rien de bon chez cet homme capillairement parlant. Que ce soit l'utilisation de l'adjectif capillairement ou la remarque sur le professeur, quelque chose chez le garçon à lunettes lui avait plu. Il suffit d'un rien parfois. Le visage de Darius s'était illuminé d'un sourire un peu trop grand pour lui et depuis ce fut toujours ensemble qu'ils assistèrent au cours. Il y avait un truc chez Rohan qui le démarquait du reste, mais il ne savait pas bien ce que c'était. On disait du Rosenbach que c'était un original quand clairement on n'avait pas prêté attention à son meilleur ami. Ce gosse était un ovni, une espèce non identifiée, une pierre précieuse à l'état brut qu'on n'avait pas encore eu le temps de dégrossir. L'enfant sauvage quoi. Ça avait été le coup de foudre amical. Pour le gosse qui n'avait jamais eu d'autre ami que son grand-père, ça changeait du tout au tout. Mais ça lui plaisait bien. Alors les gens ont fini par assimiler : Rohan et Darius, Darius et Rohan, toujours fourrés ensemble ces deux là, mais jamais vous ne vous quittez d'une semelle ? Ce à quoi Darius répondait : Si, quand on prend notre douche. C'en devenait presque exaspérant. Et depuis cette première rencontre, les voyages dans le Poudlard Express semblaient passer plus vite. Petit à petit, l'image de grand-père, d'abord vivace dans l'esprit du garçon -on n'oubliait pas si facilement le visage ridé d'Acteon Rosenbach, surtout quand il avait l'habitude de vous regarder avec fierté- commençait à s'effacer. Le gosse faisait son deuil.

Grand-père était toujours mort. Il y repensait parfois, dans son dortoir à Poudlard, lorsque tout le monde dormait et que lui essayait de lutter contre une nuit d'insomnie. Ça aurait fait quoi, qu'il soit encore vivant à cet instant précis ? À l'époque il se disait que ça aurait tout changé, que peut-être il aurait été un meilleur élève, plus attentif en classe, moins enclin à faire toutes ces conneries, parce que le vieux aurait été là pour le reprendre quand ça n'allait pas. C'était quand même dingue, pensait-il, qu'il y ait des milliers de sorciers compétents sur cette planète et qu'aucun n'ait réussi à ressusciter les morts. L'idée folle lui vint de créer une potion pour ça, dusse-t-il lui prendre des années de recherches. Ça lui traversa l'esprit seulement une fraction de secondes et il la balaya aussi vite qu'elle était venue, mais quand même : il tenait quelque chose. À creuser. Mais tout ça lui venait quand il vivait encore en Grande-Bretagne, qu'il revenait à Londres pendant les vacances. Maintenant, il était aux Etats-Unis. Paumé, avec Rohan, littéralement son seul repère. Un moyen de tout recommencer, avaient dit les parents, plutôt un moyen de trouver la solution pour lui. Dans la lune, à côté de la plaque lui disait-on tout le temps. Plutôt paumé oui, encore et toujours depuis ses onze ans. Heureux, certes, mais perdu. Il s'en sortirait.

Il lui fallut un an de plus pour se rendre compte que grand-père était réellement mort. Que même s'il avait été là, rien n'aurait changé. Que ressusciter les morts, c'était impossible. Mais qu'il se soignait. Qu'il allait guérir parce qu'il allait l'oublier. Qu'au final, c'était à Rohan qu'il se raccrochait, encore et toujours. Qu'il fallait essayer de compenser par tout et n'importe quoi. Qu'il avait fait de toutes les personnes qu'il fréquentait, des dommages collatéraux.

Mais il s'en sortirait.


Dernière édition par Darius Rosenbach le Jeu 23 Oct - 19:04, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Buffy Whiteley
un grain de folie dans le vent.
avatar
un grain de folie dans le vent.
Parchemins : 398
Jukebox : demons (imagine dragons) ➢ run boy run (woodkid) ➢ tous les mêmes (stromae) ➢ so cold (ben cocks) ➢ radioactive (imagine dragons) ➢ unconditionally (katy perry).

MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Dim 12 Oct - 20:53

Bienvenue jeune homme je ne connais pas cet avatar mais il me plait bien, en plus j'adore le pseudo
Bonne chance pour ta fiche en tout cas et si tu as des questions, n'hésites pas à harceler le staff

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●
Someone once said; "It’s the good girls who keep diaries. The bad girls never have the time." Me… I just wanna live a life I’m gonna remember. Even if I don’t write it down…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Dim 12 Oct - 20:56

rj king, c'est un excellent choix d'avatar. bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Dim 12 Oct - 20:57

rj mon mari.
bienvenue petit chat, tu verras, c'est cool ici
Revenir en haut Aller en bas
Cesare Moriarty
it's all in the muscles !
avatar
it's all in the muscles !
Parchemins : 476
Jukebox : Hunger of the Pine - alt-J (+) Warriors - Imagine Dragons (+) Blame - John Newman&Calvin Harris (+) Animals - Maroon 5 (+) End of all Days - 30STM (+) Stay High - Tove Lo

MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Dim 12 Oct - 20:59

Moi non plus je ne connais pas cet avatar mais il me donne un aperçu de quel genre de Slotheye swagitrololol pourrait être Darius

Bienvenue parmi nous jeune pousse de maïs !

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●
"Don't blame it on me"
Can't sleeping Keep awaking Without the woman next to me Guilt is burning Inside I'm hurting Insane a feeling I can't keep So blame it on the night Don't blame it on me Can't you see I was manipulated by it To let her through the door I had no choice in this I was the friend she missed She needed me to talk♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Dim 12 Oct - 21:19

merci à vous, vous êtes trop lqjsdoiiojs (oui je savais pas comment dire que vous m'avez l'air géniaux alors je mets ça Arrow )
vous êtes trop gentils, je vous aime déjà (et en plus le concept du forum est génial, je tenais à le dire )
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Dawson
✻ this is your heart, can you feel it ?
avatar
✻ this is your heart, can you feel it ?
Parchemins : 369
Jukebox : bad_news ≈ bastille. wait ≈ M83. florida kilos ≈ lana del rey. morning sheets ≈ patrick watson. mind over matter ≈ young the giant. moutains ≈ biffy clyro. my song 5 ≈ haim. escape (the pina colada song) ≈ rupert holmes.

MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Dim 12 Oct - 23:56

bienvenue parmi nous bel homme
et surtout, bienvenue chez les slotheye I love you
bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Lun 13 Oct - 12:08

merci (crystal )
Revenir en haut Aller en bas
Noah Rothschild
☾☀ you and me dance from the night to the dawn
avatar
☾☀ you and me dance from the night to the dawn
Parchemins : 562
Jukebox : Heaven Knows (The pretty reckless) ; Let’s be friend (Emily Osment) ; Madhouse (Little mix) ; Spirit in the sky (Norman Freenbaum) ; Raging fire (Phillip Phillips) ; My song know what you did in the dark (Fall out boy) ; Gone, Gone, Gone (Phillip Phillips) ; Magic in the air (Magic system) ; C’est la vie (Khaled) ; Pain Killer (Three days Grace)

MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Mar 14 Oct - 18:41

Je suis pas encore validée, mais il fallait trop que je passe ici parce que je suis tombée en amour avec ton avatar RJ King est juste parfait En plus c'est un futur Slotheye (comme moi )

Bon donc je me pousse avant qu'un membre du staff ne me tape sur les doigts !!

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●

 
 
  party all night, food all day      
©️ .bizzle




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Mar 14 Oct - 20:22

Owwww Bridgit (ouai j'aime bien bonne chance charlie Arrow )
Merci et garde moi un lien
Revenir en haut Aller en bas
Noah Rothschild
☾☀ you and me dance from the night to the dawn
avatar
☾☀ you and me dance from the night to the dawn
Parchemins : 562
Jukebox : Heaven Knows (The pretty reckless) ; Let’s be friend (Emily Osment) ; Madhouse (Little mix) ; Spirit in the sky (Norman Freenbaum) ; Raging fire (Phillip Phillips) ; My song know what you did in the dark (Fall out boy) ; Gone, Gone, Gone (Phillip Phillips) ; Magic in the air (Magic system) ; C’est la vie (Khaled) ; Pain Killer (Three days Grace)

MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Mar 14 Oct - 20:31

Bien sûr que je te garderai un lien ^^ Comment dire non à la bouille de RJ King et en plus, cerise sur le gâteau, ton perso à l'air génial

Est-ce que tu cherchais quelque chose en particulier, parce que pour moi, tout est libre

EDIT : Je suis sur la cb si tu veux en parler =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Mar 14 Oct - 20:51

je te mpotte plutôt (la flemme d'aller sur la cb), je te parle de darius et on cherchera à deux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Mar 14 Oct - 20:59

RJ bon ok je suis pas validée non plus, mais il fallait que je laisse mon empreinte
bienvenue en tout cas et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Mar 14 Oct - 21:20

TAYLOR MARIE HILL j'peux pas résister moi
merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Mar 14 Oct - 21:21

Nous faudra un lien mon lapin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Mar 14 Oct - 21:42

tout ce que tu veux
Revenir en haut Aller en bas
Naïs Rothschild
soigner les détails, gagner des batailles.
avatar
soigner les détails, gagner des batailles.
Parchemins : 336
Jukebox : demons (imagine dragons) ➢ run boy run (woodkid) ➢ tous les mêmes (stromae) ➢ so cold (ben cocks) ➢ radioactive (imagine dragons) ➢ unconditionally (katy perry).

MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Ven 17 Oct - 13:25

Coucou I love you
Le temps imparti pour terminer ta fiche est presque écoulé, souhaites-tu un délai ?

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●
This is love: to fly toward a secret sky, to cause a hundred veils to fall each moment. First to let go of life. Finally, to take a step without feet -byendlesslove


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Ven 17 Oct - 14:52

je suis désolée j'ai une une semaine super chargée du coup je n'ai pas eu le temps de finir ma fiche Arrow donc j'aimerais bien un délai oui I love you
Revenir en haut Aller en bas
Mara Canterbury
ϟ volcanic woman.
avatar
ϟ volcanic woman.
Parchemins : 56
Jukebox : demons (imagine dragons) ➢ run boy run (woodkid) ➢ tous les mêmes (stromae) ➢ so cold (ben cocks) ➢ radioactive (imagine dragons) ➢ unconditionally (katy perry).

MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Ven 17 Oct - 15:03

Pas de souci, je t'accore cinq jours supplémentaires I love you

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●
Tu es tordue et torturée, ce n’est pas un défaut, c’est une force, ça fait de toi ce que tu es ~ anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aodhán Hawks
I'm preying on you tonight
avatar
I'm preying on you tonight
Parchemins : 660
Jukebox : Crystallize - Lindsey Stirling ; Mr Brightside - The Killers ; Sing - Ed Sheeran ; Come And Get Your Love - Redcone ; Fooled Around and Fell in Love - Elvin Bishop ; Shattered - Trading Yesterday ; I Cant Help Falling In Love With You - Elvis Presley ; If You Want Me - Once OST

MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Sam 18 Oct - 10:40

RJ King, il a un truc, je sais pas quoi mais
Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Sam 18 Oct - 11:57

bienvenuuue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Dim 19 Oct - 18:11

Merci à vous
Revenir en haut Aller en bas
Buffy Whiteley
un grain de folie dans le vent.
avatar
un grain de folie dans le vent.
Parchemins : 398
Jukebox : demons (imagine dragons) ➢ run boy run (woodkid) ➢ tous les mêmes (stromae) ➢ so cold (ben cocks) ➢ radioactive (imagine dragons) ➢ unconditionally (katy perry).

MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Mer 22 Oct - 14:43

Ton délai touche presque à sa fin où en es-tu ?

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●
Someone once said; "It’s the good girls who keep diaries. The bad girls never have the time." Me… I just wanna live a life I’m gonna remember. Even if I don’t write it down…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   Mer 22 Oct - 16:03

Je finis ce soir, promis I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: just set my heart on fire like gasoline.   

Revenir en haut Aller en bas
 

just set my heart on fire like gasoline.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» + FIRE MEET GASOLINE
» Nerea ⚔ fire meet gasoline
» (M) DANIEL SHARMAN ≈ a song of ice and fire.
» aspen wolstenholme + blow a kiss, fire a gun.
» Solis ☼ I'm on fire ✔ fiche terminée
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pleatmouth ::  :: fiches de présentation-