AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Par ici pour les recherches de lien
Merci de privilégier les stoatbloats, les ramhorns, les et les owlkinsI love you
Le point météo : Du 17/11 au 24/11 il pleut il pleut bergère ♪ la température reste cependant enviable

Partagez | 
 

 
I walk alone but faith I hold that someday I will make it home a journey that will bring me back to you (Lerris)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lerris Lennart-Roskin
bunch of dunderheads.
avatar
bunch of dunderheads.
Parchemins : 99
Jukebox : friends never say goodbyeThe road to el dorado. hello my hunteralice renee. starsles misérables. kyrie eleisonmozart. photographs and memoriesjim croce. morenikaavishai cohen. beirutibrahim maalouf. our hearts burn like damp matchesthe leisure society. i'll just wait here thenNina Winkler.

MessageSujet: I walk alone but faith I hold that someday I will make it home a journey that will bring me back to you (Lerris)   Mar 14 Oct - 1:38

Lerris Lennart-Roskin
« INTERPRÉTÉ PAR Misha Collins »

© someoneontumblr

nom complet Lerris Alistair Lennart-Roskin. Lerris, comme son arrière arrière arrière grand père et Alistair comme... ses sœurs aimaient bien. Les Lennart et les Roskin sont deux grandes familles sorcières au sang-pur issues respectivement de Suède et de Bulgarie. Les Lennart sont connus pour leur entêtement et leur amour des elfes de maison et les Roskin, anciens aristocrates ruinés, ont rebâti leur fortune, il y a deux générations, grâce à la potion roskin, qui protège presque totalement des effets du froids sur la peau. âge trente-quatre ans. fraternité aucune. Lerris n'est jamais allé à l'université. patronus un écureuil brun tout mignon, au grand désespoir de Lerris qui aurait aimé avoir un patronus plus inquiétant. épouvantard une grande épée droite comme un piquet seulement à quelques centimètres au dessus de son crâne. Une l'épée de Damocles en fait. filière aucune. Encore une fois, Lerris n'est jamais allé à l'université. Il aurait pu, sa famille en avait les moyens, mais disons que les choses ne sont pas passées comme il l'aurait souhaité.ancienne école et université fréquentée Lerris faisait partie de la prestigieuse école de Durmstrang. Pas facile tous les jours, mais dans l'ensemble il a beaucoup aimé sa vie là-bas. baguette magique sa baguette est en bois d'aubépine, il y a à l'intérieur un ventricule de cœur de dragon. Elle mesure trente et un centimètre et est assez flexible. nationalité il a la double nationalité Bulgare et Suèdoise, mais il est vrai qu'il se sent un peu plus bulgare ayant grandit là-bas. orientation sexuelle Lerris ne sait pas vraiment, il a été amoureux une fois, c'était un garçon, aujourd'hui il a toujours du mal à se voir avec quelqu'un d'autre que lui. statut du sang aussi pur que celui d'un bébé licorne qui vient de prendre un bain dans la fontaine de jouvence. lieu & date de naissance Lerris est né dans le manoir Roskin à une heure de Sofia en Bulgarie, le trois juillet mille neuf cent quatre-vingt. métier employé à la librairie de Muzzleboar. branche de magie favorite même s'il excellait en métamorphose quand il étudiait à Durmstrang, il a toujours préféré les sortilèges et notamment ceux de guérison. son caractère Lerris n'est pas si complexe qu'il en a l'air, certes son regard inquisiteur et sa rhétorique à toutes épreuves peuvent en déstabiliser plus d'un, mais quand on le connaît vraiment, il devient un véritable livre ouvert et pour celui qui sait, chaque regard, chaque geste, veut dire beaucoup plus que le moindre mot. Mais c'est vrai, je l'admets, peu de gens sont instruits au vaste sujet d'étude qu'est Lerris Lennart-Roskin et pour ceux qui ne le connaîtraient pas aussi bien que moi, voilà une brève introduction. Premièrement, la justice. Ah cette bonne vieille justice que ne ferait-il pas pour elle ? Adolescent médiateur et diplomate, il ne faisait pas confiance aux adultes et à l'ordre établit en général. Pour cette raison, il passait des heures à marcher à travers les couloirs de Durmstrang, guettant la moindre altercation à résoudre, près à en venir aux mains si nécessaire. Oh, il en a passé des heures en retenue à cause de ces bagarres, mais au moins il pouvait se dire qu'il avait tout essayé, il avait la conscience aussi tranquille qu'elle pouvait être. Car Lerris n'est pas un blanc mouton, du moins c'est ce qu'il pense, il est persuadé d'avoir, à un moment dans sa vie, fait quelque chose d'ignoble, d'horrible, et s'il ne sait pas quoi, ça ne fait aucun doute, il a quelque chose à se reprocher et il cherche à se punir pour cette colossale faute inexistante. Alors est-il colérique, est-il tout simplement dépendant à la violence ? Absolument pas, à vrai dire, vous ne trouverez pas plus calme et doux que Lerris. C'est un intellectuel, qui aime lire et dessiner, parfois même, écrire. Lerris ne se bat jamais pour lui-même, il ne lève les poings que pour les autres et c'est là sa plus grande qualité et son plus grand défaut. Il est loyal, oh combien loyal, mais il faut batailler pour mériter cette loyauté à toute épreuve, qu'il ne donne pas à n'importe qui, ce qui me semble évident. Mais Lerris est un être humain. Un être humain qui voudrait rester droit quand il est à la dérive et qui s'accroche à ce qui reste de la vérité quand il se noie dans une mer de mensonges. Quand il a peur, il fuit, il n'a jamais hésité à tout quitter du jour au lendemain.

Donc, pour résumer, je suis souvent victime des colibris, sous-entendu des types qu’oublient toujours tout, euh, non... Bref, tout ça pour dire, que je voudrais bien qu’on me considère en tant que tel.

qui pensais-tu devenir quand tu étais enfant  ∞  Quand j'étais petit, je voulais devenir le meilleur attrapeur que l'équipe de quidditch de Bulgarie ait jamais connu ! Je me voyais déjà faire des cabrioles sur mon balai devant des milliers de spectateurs pour enfin attraper le précieux vif d'or symbole de la victoire. Alors mes coéquipiers venaient me rejoindre au centre du terrain et pendant que je portais la coupe de le trophée du monde tout le monde criait dans les gradins « Lerris ! Lerris ! ». Mégalo ? Un peu. Mais j'ai vite réalisé que même si mes talents d'attrapeur étaient loin d'être médiocres, je n'avais pas l'envie, ni la motivation pour devenir un grand sportif. Je reste aujourd'hui un grand fan de l'équipe bulgare de quidditch, évidemment. as-tu des ambitions dans un futur proche ou éloigné ? ∞  Pas vraiment... Je pense que tout le problème est là, je n'ai jamais eu la moindre ambition, au grand désespoir de mes parents. J'ai toujours été heureux de la place dans laquelle je me trouvais et quand je ne m'y plaisais plus, j'en changeais. C'est ce que j'ai toujours fais et que je fais toujours. Je n'aspire pas à la domination, ni au pouvoir, pas vraiment. Disons que je ne veux pas écraser les autres et que si je décide de prendre les devants dans quelque situation que ce soit c'est parce que je pense faire ce qui est juste. Oui voilà, on pourrait dire que c'est ça mon ambition, la justice. Mais c'est une tâche un peu trop grande pour un seul homme, vous ne pensez pas ? apprécies-tu la vie à muzzleboar et pourquoi vis-tu dans cette ville en particulier ∞  Après des années de vagabondages dans tout le monde sorcier, je suis tombé par hasard sur cette petite ville des États-Unis et pour la première fois, j'ai eu envie de rester. Croyez-moi, je n'ai jamais été du genre à fantasmer sur la vie américaine, l'extravagance outre-atlantique n'a jamais été pour moi, mais il y a quelque chose ici qui vous rend vite accro. Est-ce l'air de la mer qui iode les rues ou l'aura de l'université de Pleatmouth qui transforme Muzzleboar en véritable carrefour culturel ? Je ne sais pas, quoi qu'il en soit, après bientôt deux ans, je ne me lasse toujours pas de vivre dans cette petite ville rustique. J'ai une vie calme et tranquille ici, que demander de plus ?
inventé poste vacant  scénario
PRÉNOM &/OU PSEUDO : Florie ou Azryel ou même Cahdmus sur tumblr Arrow oui j'aime mon Mumus ÂGE : 19 ans et par encore toutes mes dents, mes dents de sagesse sont en train de pousser ça fait mal ! PAYS : La france le pays de coq (ou la Bretagne, on est presque indépendant maintenant ) NUMÉRO DE CARTE BLEU : loule MOT DE PASSE DU RÉGLEMENT MOUAHAHAH AVIS SUR LE FORUM : putain il est trop moche


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lerris Lennart-Roskin
bunch of dunderheads.
avatar
bunch of dunderheads.
Parchemins : 99
Jukebox : friends never say goodbyeThe road to el dorado. hello my hunteralice renee. starsles misérables. kyrie eleisonmozart. photographs and memoriesjim croce. morenikaavishai cohen. beirutibrahim maalouf. our hearts burn like damp matchesthe leisure society. i'll just wait here thenNina Winkler.

MessageSujet: Re: I walk alone but faith I hold that someday I will make it home a journey that will bring me back to you (Lerris)   Mar 14 Oct - 1:38

What is love
baby don't hurt me no more

« Ils sont là ! Ils sont là ! » Crie Rositsa d'une voix aussi inquiète qu'excitée et dans un bon Lerris ferme violemment son livre et cour la rejoindre à la fenêtre. Ça doit bien faire deux heures qu'elle guette comme ça, mais Lerris ne s'est pas moqué d'elle une seule fois. Après tout si on lui avait dit que la personne avec qui il allait passer le reste de sa vie pouvait arriver d'une minute à l'autre, lui aussi aurait passé la matinée, cloué à la fenêtre comme une bernique sur son rocher. En plus de cela il veut être près d'elle pour les dernières minutes d'enfance qu'il lui reste, il lui doit bien ça quand il sait que dans quelques semaines, il devra partir à Durmstrang et la laisser seule dans l'immense demeure familiale. Au milieu du long sentier qui va du portail ouvragé à la porte de la demeure Roskin, six personnes viennent d'apparaître à côté de la fontaine portoloin. Il y a un homme grand à l'air sévère, que Lerris a déjà vu sortir du bureau de son père une ou deux fois. À côté de lui se tient une femme blonde très belle, elle a les cheveux détachés et porte sur sa tête un chapeau pointu qui ferrait rougir de jalousie toutes ses sœurs. Devant elle, une fillette, tout aussi jolie, lui tient la main en souriant. Derrière eux, deux hommes vêtus tout de noir, s'occupent de leurs bagages et finalement, à côté de son père, droit comme un piquet et arborant un regard fier et sérieux, se trouve celui qui devait être le futur mari de Rositsa, Aodhán. « Il a l'air méchant et pas marrant du tout » râle Rositsa en s'éloignant de la fenêtre l'air boudeur. Elle n'a que dix ans et si elle rêve du prince charmant, elle n'a aucune envie de se marier, ni d'être fiancer, du moins, pas maintenant qu'elle a compris que la vraie vie et les contes de fées n'ont jamais rien en commun. « Il est peut-être inquiet lui aussi » se moque Lerris sans quitter le garçon des yeux « si on me disait que je devais épouser un crapaud dans ton genre, je ferais cette tête-là aussi ! » Lerris se prend un grand coup dans les cotes et tombe du petit canapé près de la fenêtre. Il rit, écrasé par le poids de sa sœur qu'il l'assaille de chatouilles. Ils sont interrompus par une domestique qui leur demande de bien vouloir rejoindre le reste des Lennart-Roskin dans le hall, pour l'arriver des Hawks. Les enfants se lèvent et il ne sait pas pourquoi, mais soudainement, Lerris est stressé. Très stressé.
En bas des escaliers, tout le monde les attend déjà, placé en rang d'oignons. On dirait que toute la famille est là pour l'occasion, même Oskar qui étudie les dragons en Roumanie depuis trois ans. Il jette un clin d'œil amusé en direction des deux benjamins Lennart-Roskin, qui prennent place, Rositsa au centre et Lerris à côté de ses sœurs. Les portes s’ouvrent et tout le monde retient son souffle. Les Hawks pénètrent dans le manoir, ils sont encore plus beaux de près, songe Lerris, mais il reste de glace et ne laisse rien paraître. Le repas qui suit les longues et fastidieuses présentations est encore plus long et fastidieux et Lerris se serait endormi si ce n'était pas pour le regard mystérieux d'Aodhán. « Puis-je sortir de table ? » Demande finalement Rositsa après le deuxième désert, elle boude encore, Lerris peut le lire sur son visage. Bien qu'assise à côté de son fiancé depuis le début du repas, elle ne lui a pas lancé un regard, pas une parole et ça amuse beaucoup Lerris, installé en face d'eux. « Moi aussi s'il vous plait ! » Supplit-il et en soupirant leur mère acquiesce « Très bien, mais pourquoi ne pas proposer à Aodhán et sa soeur de se joindre à vous ? » Rositsa pouffe, elle se tourne vers le garçon et du ton le plus niais qu'elle a dans son registre demande en se courbant avec sarcasme « Aodhán, mon cher, voulez-vous vous joindre à mon frère et à moi-même pour une partie de cache-cache ? » Le jeune homme a l'air destabilisé par cette proposition, mais il accepte et les quatre enfants quittent la table, la benjamine Hawks complètement surexcitée.
« Un... Deux... » Kendra sort de la pièce en courant. « Trois... Quatre... » Lerris la suit et tourne à droite, vers les escaliers qui montent au boudoir de l'aile gauche. « Cinq... Six... » Il sait que ce n'est pas la meilleure cachette du monde, il se cache toujours là, mais il a la tête ailleurs alors il court. « Sept... Huit... » Il rentre dans la pièce, se glisse sous la table près de la cheminée et prend soin de bien remettre la nappe derrière lui. « Neuf... Dix. » Quelqu'un pour la porte qui frotte contre la tapis ancien. Des pas feutrés se rapprochent de la table. Lerris ne dit rien quand la nappe se soulève et qu'apparait au lieu du visage de sa sœur, celui d'Aodhán. « Oh pardon. » Dit-il avec un mouvement de recul. Lerris sourit timidement et répond « non, non, c'est rien. Tu peux te cacher avec moi si tu veux. » Aodhán semble soulagé, il se glisse sous la table et les deux garçons se retrouvent face à face, seuls pour la première fois. « Je m'appelle Lerris. » Murmure-t-il en tendant sa main à Aodhán. « Je sais. » Répond celui-ci avec un sourire en coin. Lerris l'observe, il ne sait pas pourquoi, mais il trouve Aodhán intimidant, fascinant aussi. « Tu vas épouser ma sœur. » Finit-il par dire pour briser le silence pesant. « Excellent sens de l'observation. » Se moque Aodhán, mais le ton n'y est pas. Lerris encore une fois ne dit rien, que pourrait-il dire dans une situation comme celle-ci. Il ne voudrait pas être à la place de ce garçon, ni celle de Rositsa. « Ne lui fait pas de mal, d'accord ? »

« Je ne m'en souviens même plus... Du goût de ses lèvres, du son de sa voix. Je pensais que ça resterait à jamais gravé dans ma mémoire, mais j'ai oublié. » Normalement, Lerris évite d'y penser et encore plus d'en parler. Sa rupture avec Aodhan est encore trop fraîche, trop dure à digérer. Et puis peut-on même parlé de rupture ? Quand Aodhan et Rositsa, on mit fin à leurs fiançailles les deux jeunes hommes n'ont pas eut d'autre choix que de s'éloigner. Lerris, sous l'emprise de sa famille est resté cloîtré chez lui, son père lui a interdit tous contacte avec les Hawks et tout particulièrement avec son ancien gendre, Aodhan. Mais ce soir, il n'en peux plus, il a besoin de faire sortir toutes ces émotions qui lui déchirent la poitrine depuis des mois, il a besoin de se vider. « C'est comme si toutes les années qu'on avait passées ensemble n'avaient servit à rien, comme si elles n'existaient même plus. » Il soupire, reprend une gorgé de bière au beurre et s'affale sur la table du petit salon, dans lequel lui et Rositsa avaient l'habitude de jouer quand ils étaient petits. Là où ils avaient aperçus Aodhan pour la première fois, il y a tant d'année, au milieu du sentier de la demeure Roskin. « Ne dis pas ça Lerris, bien sûr qu'elles existent toujours. C'était réel. Mais il était ton premier amour, tu ne peux pas passer à autre chose comme ça. Personne ne s'attend à ce que tu le fasses. » Le rassure Rositsa, elle ne sait pas quoi faire pour remonter le moral de son frère, elle ne connaît pas toute l'histoire, elle ne sait rien de toutes ces nuits qu'ils ont passées enroulés l'un autour de l'autre à Durmstrang, elle ne sait rien de leurs jeux, de tout ce qu'ils ont partagé en secret, tant de choses jetées au néant à présent. « Ça fait cinq ans Rosie, en cinq ans n'importe qui a le temps de passer à autre chose ! » Rétorque Lerris en se redressant. Il est sûr de lui, il se trouve pathétique, il voudrait mettre de côté tous ses sentiments et vivre une vie normale, mais Aodhan est là, toujours là. « Tu es trop dur avec toi-même... » Le frère et la sœur restent quelque temps sans rien dire, Rosista scrute le visage de son frère l'air coupable. Elle sait que si elle avait épousé Aodhan comme prévu, Lerris ne serait pas sur le point de tout quitter encore une fois, de la quitter, mais comment aurait-elle pu se marier avec le grand amour de son frère, se marier avec quelqu'un qu'elle n'aimait pas de la bonne façon et avec qui elle avait si peu de points communs ? « Je n'ai jamais compris ce que tu lui trouvais. » Lance-t-elle avec un sourire tout juste moqueur. Lerris met de côté sa contemplation de la fenêtre et pose son regard amusé sur sa petite sœur. « Oh, c'est donc pour ça que tu fricotais avec lui quand tu avais treize ans ? » Elle rit et lève les yeux au ciel. « Oui bon... C'est vrai qu'il était mignon. » Ils rient à nouveau tous les deux et quand leurs éclats se fadent et que l'atmosphère redevient sérieuse, Lerris demande. « Pourquoi tu ne t'es pas marié avec lui ? » Rositsa réfléchit quelques secondes et répond sur le ton de la plaisanterie. « Les petits cons, ça a toujours été ton style Lerris, pas le mien. Et puis qu'on me jette au filet du diable le jour où j'obéirais à nos parents. » Lerris hoche la tête avec approbation. « J'ai toujours admiré ton individualisme. » Avoue-t-il. Rositsa prend une gorgé de sa bière au beurre et lui lance un clin d'œil malicieux. « Et moi le tient. »
Plus tard dans la soirée, quand Rositsa et Lerris passent de la table, au canapé moelleux disposé à côté de la bibliothèque, Rositsa lui murmure. « Tu pourrais revenir, tu sais, définitivement, je veux dire. Papa ne t'en veux plus et tu manques à maman. » Lerris soupire. D'une certaine façon, ses parents lui manquent aussi, malgré tout ce qu'ils ont pu lui faire. Il voudrait bien revenir, rentrer à la maison et les laisser s'occuper de lui, les laisser lui construire une vie et rester passif, un imbécile heureux. Mais maintenant qu'il a goûté à la vie sur les routes, qu'il a découvert de nouvelles cultures, de nouvelles personnes, il sait qu'il ne pourra jamais vivre à nouveau dans cette maison, que le manoir Roskin restera pour toujours une chose du passé. « Je n'peux pas. » Répond-il à moiter endormi. Rositsa baille contre lui et demande. « Pourquoi ça ? » « C'est juste que j'ai trop de souvenirs ici. Je viens parce que je veux te voir, mais c'est tout. » Explique-t-il simplement. Lerris n'a pas le courage de rentrer dans les détails à l'heure qu'il est. L'alcool lui est monté à la tête et la fatigue rend son corps lourd et las, il est sur le point de s'endormir. « Alors qu'est-ce que tu vas faire ? » Rositsa est inquiète, il le sait, mais elle essaye de le cacher. Lerris passe sa main dans ses cheveux pour la rassurer et en regardant sa valise près de la porte, il répond. « Pas la moindre idée. »

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●

Clouds are making way for me
Eyes open wide, feel your heart and it's glowing, I'm welcome home, sweet home. I take your hand, now you'll never be lonely not when I'm home, sweet home. @bastion ≈ Mother, I'm Here › © alaska.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Dawson
✻ this is your heart, can you feel it ?
avatar
✻ this is your heart, can you feel it ?
Parchemins : 369
Jukebox : bad_news ≈ bastille. wait ≈ M83. florida kilos ≈ lana del rey. morning sheets ≈ patrick watson. mind over matter ≈ young the giant. moutains ≈ biffy clyro. my song 5 ≈ haim. escape (the pina colada song) ≈ rupert holmes.

MessageSujet: Re: I walk alone but faith I hold that someday I will make it home a journey that will bring me back to you (Lerris)   Mar 14 Oct - 4:33


j'approuve tellement cette décision
t'es sexy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gillian Durand
often imitated, never matched !
avatar
often imitated, never matched !
Parchemins : 333

MessageSujet: Re: I walk alone but faith I hold that someday I will make it home a journey that will bring me back to you (Lerris)   Mar 14 Oct - 8:06

tu fais de ces choix
(Re)bienvenue parmi nous et puis... garde moi un beau lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ayearwithoutpain.tumblr.com
Aodhán Hawks
I'm preying on you tonight
avatar
I'm preying on you tonight
Parchemins : 660
Jukebox : Crystallize - Lindsey Stirling ; Mr Brightside - The Killers ; Sing - Ed Sheeran ; Come And Get Your Love - Redcone ; Fooled Around and Fell in Love - Elvin Bishop ; Shattered - Trading Yesterday ; I Cant Help Falling In Love With You - Elvis Presley ; If You Want Me - Once OST

MessageSujet: Re: I walk alone but faith I hold that someday I will make it home a journey that will bring me back to you (Lerris)   Mar 14 Oct - 10:49


Prépares toi à des heures d'eye fuck intensif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lerris Lennart-Roskin
bunch of dunderheads.
avatar
bunch of dunderheads.
Parchemins : 99
Jukebox : friends never say goodbyeThe road to el dorado. hello my hunteralice renee. starsles misérables. kyrie eleisonmozart. photographs and memoriesjim croce. morenikaavishai cohen. beirutibrahim maalouf. our hearts burn like damp matchesthe leisure society. i'll just wait here thenNina Winkler.

MessageSujet: Re: I walk alone but faith I hold that someday I will make it home a journey that will bring me back to you (Lerris)   Mar 14 Oct - 11:14

Merci les filles vous êtes trop choupi-chou de la vie  

mouah j'ai hâte What a Face

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●

Clouds are making way for me
Eyes open wide, feel your heart and it's glowing, I'm welcome home, sweet home. I take your hand, now you'll never be lonely not when I'm home, sweet home. @bastion ≈ Mother, I'm Here › © alaska.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Rothschild
i'm a shooting star leaping through the skies
avatar
i'm a shooting star leaping through the skies
Parchemins : 1235
Jukebox :
I see the light (Mandy Moore) ➢ Dust in the Wind (Kansas) ➢ Run (Katharine McPhee) ➢ 9 crimes (Damien Rice) ➢ California Dreaming (the mamas and the papas) ➢ Underwater (Mika)

MessageSujet: Re: I walk alone but faith I hold that someday I will make it home a journey that will bring me back to you (Lerris)   Mar 14 Oct - 17:39

fucktonavatarmafaitovuler

Rebienvenue flo

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●

i dreamed a dream a time gone by
when hope was high
and life worth living
i dreamed that love would never die
i dreamed that god would be forgiving
then i was young and unafraid
and dreams were made, and used, and wasted
~ I dreamed a dream, Les misérables



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pleatmouth.forumactif.org
Lerris Lennart-Roskin
bunch of dunderheads.
avatar
bunch of dunderheads.
Parchemins : 99
Jukebox : friends never say goodbyeThe road to el dorado. hello my hunteralice renee. starsles misérables. kyrie eleisonmozart. photographs and memoriesjim croce. morenikaavishai cohen. beirutibrahim maalouf. our hearts burn like damp matchesthe leisure society. i'll just wait here thenNina Winkler.

MessageSujet: Re: I walk alone but faith I hold that someday I will make it home a journey that will bring me back to you (Lerris)   Mar 14 Oct - 18:16

ovule mon p'tit, tu sais pas qui t'ovulera (heu ...)
Merci Cécilou-chou

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●

Clouds are making way for me
Eyes open wide, feel your heart and it's glowing, I'm welcome home, sweet home. I take your hand, now you'll never be lonely not when I'm home, sweet home. @bastion ≈ Mother, I'm Here › © alaska.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buffy Whiteley
un grain de folie dans le vent.
avatar
un grain de folie dans le vent.
Parchemins : 398
Jukebox : demons (imagine dragons) ➢ run boy run (woodkid) ➢ tous les mêmes (stromae) ➢ so cold (ben cocks) ➢ radioactive (imagine dragons) ➢ unconditionally (katy perry).

MessageSujet: Re: I walk alone but faith I hold that someday I will make it home a journey that will bring me back to you (Lerris)   Mer 15 Oct - 21:45

Bonjour Monsieur
Mais qui êtes-vous ? Nous connaissons-nous ? Arrow

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●
Someone once said; "It’s the good girls who keep diaries. The bad girls never have the time." Me… I just wanna live a life I’m gonna remember. Even if I don’t write it down…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lerris Lennart-Roskin
bunch of dunderheads.
avatar
bunch of dunderheads.
Parchemins : 99
Jukebox : friends never say goodbyeThe road to el dorado. hello my hunteralice renee. starsles misérables. kyrie eleisonmozart. photographs and memoriesjim croce. morenikaavishai cohen. beirutibrahim maalouf. our hearts burn like damp matchesthe leisure society. i'll just wait here thenNina Winkler.

MessageSujet: Re: I walk alone but faith I hold that someday I will make it home a journey that will bring me back to you (Lerris)   Ven 17 Oct - 0:50

Peut-être quand dans une autre vie j'étais votre âme-sœur et que nous étions co-dépendants What a Face

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●

Clouds are making way for me
Eyes open wide, feel your heart and it's glowing, I'm welcome home, sweet home. I take your hand, now you'll never be lonely not when I'm home, sweet home. @bastion ≈ Mother, I'm Here › © alaska.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: I walk alone but faith I hold that someday I will make it home a journey that will bring me back to you (Lerris)   Sam 18 Oct - 12:05

bienvenuuue
Revenir en haut Aller en bas
Cadmus Lancaster
I don't wanna be a big man I just wanna fight with everyone else
avatar
I don't wanna be a big man I just wanna fight with everyone else
Parchemins : 269
Jukebox : between the barselliot smith. sister rustdamon albarn. gospelthe national. i've just seen a facethe beatles. time in a bottlejim croce. runningdelta spirit. deep bluearcade fire. boulevard of broken dreamsgreen day.

MessageSujet: Re: I walk alone but faith I hold that someday I will make it home a journey that will bring me back to you (Lerris)   Dim 19 Oct - 13:15

Je m'auto-valide I love you

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I walk alone but faith I hold that someday I will make it home a journey that will bring me back to you (Lerris)   

Revenir en haut Aller en bas
 

I walk alone but faith I hold that someday I will make it home a journey that will bring me back to you (Lerris)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Death Man's Ridge walk 2013 - marche de la 17th AB DIV
» Dead man's ridge walk 2011
» Bobux i-walk trop tôt ou pas?
» [Reprise] Toto - Hold The Line
» Dead man's ridge walk. Marche de la 17th AB Division 2014. Houmont-Bastogne
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pleatmouth ::  :: Dossier d'inscription :: Dossiers acceptés-