AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Par ici pour les recherches de lien
Merci de privilégier les stoatbloats, les ramhorns, les et les owlkinsI love you
Le point météo : Du 17/11 au 24/11 il pleut il pleut bergère ♪ la température reste cependant enviable

Partagez | 
 

 
MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


MessageSujet: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   Mar 14 Oct - 19:26

Maximilien Rosebury
« INTERPRÉTÉ PAR Diego Barrueco »

© blue lagoon

nom complet Maximilien Roseburyâge 23 ans fraternité Slotheye
patronus Boa épouvantard Clown matière préférée Potionfilière Médicomage ancienne école de sorcellerie Durmstrang
baguette magique 23 centimètres, bois d'aubépine avec cheveu de vélane.nationalité Russeorientation sexuelle Hétérosexuelstatut du sang Pur. lieu & date de naissance Moscou le 21 juin. son caractère J'ai l'air d'un ange, d'un amour avec cette gueule. Mais, méfiez-vous des apparences. Je suis loin d'être sociable et gentil. Je suis ce genre de mec que vous allez détester en seulement quelques minutes. Manipulateur, rancunier, moqueur, violent tout pour plaire n'est-ce pas ? Mais, ce n'est pas tout, je suis aussi hautain, snob, prétentieux, provocateur et énergique. Je suis ce genre de mec qui a toujours besoin de courir, de faire du sport et de développer encore un peu plus ses muscles. Par contre, je ne laisse jamais rien passer, je ne me laisse pas marcher sur les pieds. Je n'ai pas ma langue dans ma poche, donc si j'ai quelque chose à dire, je le dis franchement. Je suis donc franc, courageux, intelligent, malin. Un peu de positif dans du négatif c'est parfait ? Mais, je suis aussi drôle, compréhensif, joueur, sympathique, seulement avec les personnes les plus chères à mes yeux. Donc en gros, pas grand monde. Avec les demoiselles je suis plus du genre, dragueur, infidèle, séducteur... Alors, un dernier conseil, ne vous attachez pas à moi...

tomber est permis, se relever est ordonné.

Fais tu partie d'une fraternité ? Si oui pourquoi avoir choisi cette dernière, si non, pourquoi? ∞  Oui j'en ai choisi une et pourquoi celle-ci ? Car vous m'avez vu ? Je ne suis pas du genre à bosser, je ne suis pas du genre à faire du sport h24 ou même de faire partie de cette confrérie fondatrice. Je préfère m'éclater, je préfère aller picoler avec des amis dans un bar et revenir totalement hors de moi. Je ne travaille pas souvent et je n'obtiens pas toujours des bonnes notes, et alors ? Franchement, je m'en contre fou, tant que je peux profiter de ma vie. C'est l'importance. Donc, c'est pourquoi j'ai décidé d'intégrer cette confrérie et pas une autre. Même si j'aime bien me défoncer, je n'irais pas jusqu'à peindre des toiles, sinon quel gâchis je ferais... En tout cas, je dis vive les Slotheye. où te vois tu dans dix ans ? ∞  Dans dix ans, j'espère ne pas être encore dans cette université. Tout de même, cela serait dommage de ne pas profiter de la vie. J'espère que dans dix ans, j'aurais ma propre maison, une grande maison ça serait parfait. Pourquoi pas avec une femme et des enfants ? Après tout je suis déjà assez vieux comme ça, je ne vais pas faire des gosses à cinquante balais. Non, j'espère tout simplement que dans dix ans, j'aurais trouvé un boulot en médicomage pourquoi pas vagabond. Aller dans différentes villes pour soigner un maximum de personnes ? Le voyage, c'est ça que j'aime, je ne veux pas rester au même endroit pendant plus d'un an. qu'est-ce que les autres remarquent chez toi au premier abord ? ∞  Qu'est-ce qu'ils remarquent au premier abord ? Sans que je parle ? Ça doit certainement être mes nombreux tatouages sur mon corps ou peut-être mes yeux qui sont d'une couleur magnifique. Non, je ne me lance pas de fleurs, je répète seulement ce que j'entends à longueur de journée. Donc je pense que c'est soit mes tatouages, soit mes yeux. C'est déjà bien non ? Ils remarquent au moins quelque chose sur moi, ça serait dommage sinon. En même temps, je suis l'un des rares à avoir autant de tatouage dans cette université...
inventé poste vacant  scénario
What is love
baby don't hurt me no more

Pourquoi raconter ma vie depuis le début, alors que ma vie n'a rien d'exceptionnel ? Je suis née dans l'hôpital, alors que ma mère voulait juste se promener. Je suis venue sans rien demander, douze jours avant celui que le médecin avait posé. Elle se sentait mal, elle avait l'impression de partir, partir de ce monde. D'ailleurs, elle avait donné tout ce qu'elle avait pu lors de l'accouchement. Elle avait hurlé, d'ailleurs peu de temps après, sa voix n'était plus là. Elle avait laissé couler des larmes, un nombre incalculable. Elle avait serré les dents, tenue fortement la main de mon père. Et quelques minutes plus tard, c'était le soulagement. J'étais sorti du ventre de ma mère, j'étais enfin là, le petit homme de la famille. Alors que cela faisait seulement quelques minutes que je me trouvais dans les bras de ma mère, qu'une dispute éclata entre mes deux parents. Tout ça pour un simple prénom et au final, après avoir haussé le ton plus d'une fois, mon père avait réussit à me prénommer : Maximilien et ma mère Lorenzo. La chance lui avait souri puisque j'étais ici en ce moment même. Des examens avaient été faits, j'étais resté plus d'une semaine à l'hôpital pour vérifier que tout allait bien. Douze jours, ce n'était pas rien, mais au final, rien n'avait été remarqué. J'avais pu rentrer chez moi plus rapidement que je ne le pensais. Empruntant des chemins aussi étranges les uns que les autres, j'avais fini par passer dans une cheminée avec ma mère. J'étais arrivé dans un grand manoir, au fond d'une grande forêt, près d'une petite rivière. Un brouillard épais m'empêchait de voir plus loin que le bout de mon nez. Pourtant, ma mère s'enfonçait dans cette nappe nuageuse pour monter une par une les grandes marches. Sa longue cape noire traînait dans les escaliers, tirant au passage quelques feuilles mortes jusqu'au palier. La porte s'était ouverte d'un seul coup, claquant doucement contre le mur. Mon père attrapa la main de ma main et les deux passèrent le seuil de la maison, les portes se refermèrent en même temps. Mon père sortait sa baguette et souffla quelques mots « Lumos. » Toutes les lumières et bougies qui se trouvaient dans le manoir s'éclairèrent. Il se dirigea vers le canapé ou il déposa sa cape et pointa le bout de sa baguette vers la cheminée pour y chuchoter quelques mots. Une flamme prenait place dans la grande cheminée puis plusieurs, au final la pièce commença à se réchauffer. Pendant tout ce temps, elle m'avait déposé dans un grand lit à barreaux. Je n'avais plus qu'à grandir, et profiter de la vie.

Huit ans se sont écoulés et rien n'a vraiment changé. Mise à part que dès que je m'énervais, des événements se produisaient. D'ailleurs, je jouais énormément avec ça, dès que la colère venait les lumières scintillaient au point de brûler et lancer un début de feu. Je renversais les verres sans même les touchers. Je savais pourquoi des événements comme celui-ci se produisaient, j'étais un sorcier, un sang pur et ça, je le savais depuis maintenant plusieurs années. Mais, ce n'était pas vraiment ça qui changea ma vie. C'est seulement quelques mois après mes vacances que mes parents rencontrèrent de nouveau leurs amis. Un charmant couple, mais cette fois-ci en compagnie d'un enfant, une fille plus précisément. Alors que ma mère pensait être tranquille avec ce charmant homme, elle se trompait complètement. J'avais toujours le don de laisser une oreille traîner. J'étais derrière la porte, j'entendais parfaitement la conversation. Un sortilège, mais lequel ? Le serment inviolable, je devais être fiancé et marié à cette demoiselle. Je n'avais pas le choix, c'était ma destinée, mon futur. J'allais devoir me fiancer à elle, me marier et avoir des enfants et vivre heureux. Comment vivre heureux avec une femme que je n'aimais pas ? Elle n'était qu'une enfant, tout comme moi. Pour moi, tout cela était impossible, mais je n'avais rien dit. Je m'étais tu, et j'avais continué à vivre ma vie, comme je le souhaitais. Je gardais ce gros et lourd secret, même mon père n'était pas au courant, enfin au début. Malheureusement, les visites de ce couple bien trop parfait avec cette enfant se faisaient de plus en plus régulières, bien trop souvent à mon goût. Mes crises se faisaient de plus en plus fréquentes, je partais dans ma chambre, m'enfermant pendant des heures. Je ne mangeais pas toujours, je préférais songer et rester dans mon coin. En peu de temps, ma mère avait enfin compris ce que j'avais pu entendre et une discussion s'était suivi. Elle voulait me parler, m'expliquer, mais comme d'habitude, je n'avais pas mon mot à dire. Je devais juste l'écouter et accepter ce qu'elle disait, je n'avais pas le droit de la couper. J'admirais cette femme, ma mère était exceptionnelle, elle avait un caractère, et elle savait se faire écouter. Je voulais devenir ainsi, même si je n'avais pas réussi à avoir le dernier mot, j'avais compris que c'était peine perdue. Mais, je n'allais pas me laisser faire. Plus les années passaient et plus j'avais envie de partir de cette famille. M'éloigner d'eux, allait me permettre de vivre, et de remarquer comment était l'herbe chez le voisin. J'étais toujours bloqué dans ce manoir, je n'avais le droit de rien faire, je devais rester en permanence près d'eux. D'ailleurs, c'était mon père qui depuis le début m'apprenait à parler, marcher et maintenant, c'était l'apprentissage de plusieurs potions. En effet, j'allais bientôt recevoir une lettre pour intégrer Durmstrang. Mais, il ne voulait pas me laisser partir sans certaines bases. C'est pour ça, pendant plusieurs mois, je travaillais sur les potions. Il m'expliquait un peu la vie à Durmstrang, la maison que je devais intégrer et les matières où je devais exceller. Et d'après les descriptions de mon père, c'était certainement la meilleure maison. C'est pourquoi quand j'avais reçu ma lettre, mon père avait pris l'initiative de m'amener directement dans le chemin magique. Je n'avais pas posé de questions, je l'avais suivi et c'est ainsi que j'avais fait mes courses pour l'école. Des affaires aussi différentes les unes que les autres, il avait gardé le meilleur pour la fin. Une baguette magique, c’était ça que je voulais depuis le début et il avait fait exprès de commencer par les bouquins et les vêtements pour me faire patienter. Mais, je ne pouvais pas lui en vouloir, car après tout c’était mon père, il était ainsi. Une fois le pied dans la boutique, je me sentais plongé dans l’univers de la magie. Des baguettes traînaient un peu partout, des vieux parchemins, de la poussière. Des objets aussi étranges les uns que les autres. Un vieux monsieur, avec les cheveux poivrés sel, une petite barde dégarni à certains endroits. Il se tenait derrière son comptoir et m’observait du coin de l’œil. Il laissa sortir : « Le fameux Rosebury, vous désirez une baguette monsieur ? » j’avais juste hoché de la tête, j’avais déposé mes mains sur le comptoir et il chercha parmi ses nombreux casiers, une petite boîte noire. Il en avait sorti une baguette de vingt-six centimètres en bois d’acajou. Il me la tendit, je la prenais, fermant doucement ma main sur le bois. Sans même attendre l’accord, je la secouai doucement. Aucun phénomène étrange ne se produisait. C’était donc la bonne baguette, du premier coup ce qui était rare, mais qui arrivait de temps en temps. Mon père lui versa l’argent qui lui devait et je quittais cet endroit sombre et peu nettoyer. J’avais déjà tout ce que je devais pour la rentrée. Il ne me restait plus que quelques semaines avant mon départ. Des semaines qui s’étaient montré longues, mais une fois arrivée, le chariot roulait sur le quai. Accompagné de mes deux parents, je traversais la grande fresque et je me retrouvais en face d’une magnifique locomotive. Je ne devais pas tarder, il ne me restait plus longtemps. Je disais au revoir à mes parents et en quelques minutes je les quittais. Un homme s’occupa de mes bagages et je montais dans l’un des wagons. Le train quitta la gare, c’était partie pour une nouvelle vie.

Les heures passaient et j'avais déjà fait la connaissance de plusieurs personnes, sang-mêlé, sang pur et sang de bourbe. Il y avait de tout, mais j'avais réussi à me glisser dans le compartiment ou se trouvait des sangs purs. Mes parents me les avaient présentés vaguement lors de mes achats aux chemins de traverse. En effet, mes parents connaissaient énormément de monde, en même temps vu leur travail et leurs camps. J'avais fini par m'endormir pendant tout le reste du trajet comme la moitié des personnes du wagon. Le trajet était tellement long et la fatigue se faisait de plus en plus présente. J'avais fermé mes yeux doucement, je m'étais laissé emporter par la douceur du sommeil. C'est seulement quelques heures après que le freinage du train m'avait réveillé. Nous étions enfin arrivés à Durmstrang, enfin à quelques kilomètres de l'école. Je réveillais mes camarades et nous partions tous ensemble du train. Je montais en compagnie de trois autres personnes sur une charrette. Nous devions traverser le grand sentier enneigé. En vingt minutes, on s'était retrouvé en bas d'une grande colline. J'avais dû marcher encore un peu, monter quelques marches et au final, je m'étais retrouvé au seuil de la grande porte avec mes camarades. Après avoir traversé le grand hall, nous voilà enfin dans la grande salle. Nous n'étions pas seuls, la salle était comblée par six tables : les cinq grandes maisons et une table pour les professeurs. Sur l'estrade, un petit tabouret avec un grand vase avec une substance étrange. Mais je savais parfaitement que c'était le véritas et que c'était lui qui répartissait les élèves dans les maisons. J'attendais sagement mon nom, des filles, des garçons se faisaient répartir rapidement dans différentes maisons. Venu à mon tour, la femme âgée, lu mon nom de famille et prénom à haute voix. « Maximilien Lorenzo Rosebury. » Plusieurs têtes se retournèrent dans ma direction, j'avançais doucement pour me glisser jusqu'au tabouret. Je ne voulais pas me faire remarquer, j'arrivais, je prenais place sur le tabouret et j'attendais que le sort soit jeté. Je pensais fortement à la belle maison argenté, la femme déposa de la substance sur mon visage. Puis au bout d'un petit moment, celle-ci vira à la couleur argenté. La femme m'envoya donc vers la table. Un large sourire sur mes lèvres, beaucoup d'applaudissements, je me levais du siège et descendais les quelques marches pour aller m'asseoir à la grande table. Un moment mouvementé, mais au final, la pression était descendue d'un seul coup. Une fois tous les élèves répartis dans les différentes maisons, un long discours du directeur clôtura enfin cette cérémonie. Il était l'heure de manger avant de se rendre chacun dans nos parties communes. J'avais peu mangé comme d'habitude, mais en tout cas, il y avait de quoi manger pendant des jours. Je parlais avec plusieurs personnes, je rigolais. C'était bien la première fois que je rigolais avec quelqu'un et c'était la première fois que je me trouvais dans un endroit avec autant de personnes de mon âge. Une bonne heure après, je suivais en rang le préfet qui nous conduisait en direction de notre salle. Il nous avait fallu peu de temps, descendre quelques marches pour arriver en face de la dépendance du château. Il suffisait de taper sur les bonnes pierres pour que le chemin s'ouvre et de traverser un grand couloir pour arriver dans la grande salle à manger avec une belle cheminée. Je restais pendant un moment arrêté pour regarder la salle qui était tout simplement magnifique. Je montais des escaliers pour me rendre dans les dortoirs, j'avais le grand lit vers la fenêtre. Ma valise se trouvait à côté de celui-ci, je m'étais empressé de ranger mes affaires pour pouvoir aller prendre une douche et me reposer de tout ça. D'ailleurs, je n'étais pas le seul à aller me laver et aller dormir. Je me retrouvais toujours avec le même garçon 'Timoteï', je l'avais rencontré dans le train et son lit était le plus proche du mien. C'est ainsi qu'une amitié s'était créée entre nous deux. En même temps, nous étions un peu pareils, le même caractère, la même histoire ou pratiquement. Donc, tout était réuni pour qu'on puisse bien s'entendre. Dès le premier jour, je m'étais perdu dans les couloirs en sa compagnie, heureusement que nous n'étions pas en retard pour le premier cour de l'année. Nous étions toujours l'un à côté de l'autre, il était devenu mon meilleur ami en peu de temps. Au final, avec le temps, nous étions six, toujours les uns avec les autres. Un petit gang, un groupe inséparable, lié comme les cinq doigts de la main. Tous sang-pur, tous des hommes avec pratiquement le même caractère, que demander de mieux. La roue tourne, et c'est ainsi que je l'avais remarqué. Les années s’enchaînaient et les gens commençaient à remarquer mon caractère dur et froid comme celui de mes parents. Même, si je n'étais pas le jeune homme qui terrorisait les gens, tout le monde se méfiait de moi. Je ne portais pas le nom de famille de n’importe qui, du coup, personne n’osait m’approcher ou me chercher des problèmes. Il m’arrivait par contre de ne pas respecter le règlement. Je sortais parfois dans le parc durant la nuit, je me promenais dans les couloirs et je m’amusais à faire courir le concierge un peu partout. Réputé pour être un chieur, malin et rusé même un peu manipulateur, je rendais chèvre plus d’un professeur. Mais, pourtant j’arrivais à avoir toujours des bonnes notes. J’avais des grandes capacités que je n’exploitais pas vraiment. Durant ma cinquième année, plusieurs problèmes m’étaient survenus. Je m’étais confronté à un adversaire lors d’un duel et sous l’emprise de la colère, j’étais allé bien trop loin. J’avais reçu plusieurs heures de retenue et je n’avais plus le droit de participer au duel pendant plusieurs mois. Ensuite, j’avais découvert que ma petite amie couchait avec l’un de mes amis. Mais, ce n’était pas tout, en rentrant chez moi durant les vacances, mes parents avaient appris mon aventure avec cette sang pur. Tout se savait et ils avaient appris que j’avais couché avec elle et plus d’une fois. Je devais oublier ce plan et je devais me préoccuper de ce que j’allais devoir faire plus tard. Je pouvais très bien m’amuser pendant quelques années, mais bientôt j’allais être fiancé à une femme en particulier. Elle était belle, mais elle n'est rien, même pas une amie, mais je n’avais rien à dire. J’avais obtenu mes buses avec beaucoup de mal, c’est pourquoi j’avais dû freiner sur mes sorties dans le petit village environnant et que je devais travailler largement plus sur mes options. J’avais participé à plusieurs matchs de quidditch et j’avais été blessé un nombre incalculable de fois, en même temps j’étais un batteur. Je devais à chaque fois me méfier des cognards et autres balles. Plus d’une fois je m’étais retrouvé à l’infirmerie avec le bras fracturé ou assommé. Mais, à chaque fois je recommençais, j’avais repris aussi les duels, mais j’en faisais largement moins. Je n’arrivais pas à contrôler ma colère et tant que je n’arrivais pas à faire ça, je n’allais pas pouvoir avancer. Mais, me voilà maintenant en dernière année, depuis le temps que j'attends cette nouvelle.

Cette année était passée plus rapidement que je ne l'aurais pensé. Il n'y avait rien d'inquiétant, il n'y avait eu rien de passionnant. J'avais donc passé mes derniers examens, et je devais les obtenir pour poursuivre mes études pour devenir un vrai médicomage. Pour cela, je devais au moins obtenir un O comme optimal en potion et c'était chose réussite. Les vacances, de longues vacances où j'avais dû me rapprocher de ma future fiancée, du moins c'est ce que mes parents pensaient. Me fiancer à une personne que je n'aimais pas, ils rêvaient certainement un peu trop. J'avais obtenu ma liste de fournitures de ce que je devais avoir pour aller dans cette université. En peu de temps, tout était prêt et j'étais donc prêt à quitter cette belle ville, pour en découvrir une autre. L'intégration n'avait pas été simple, mais j'avais retrouvé quelque personne de Durms dont un de mes amis. Du coup, je ne me sentais pas seul et avec le temps, je n'avais plus eu trop de mal à me faire des amis comme des ennemis. Ce n'est plus la même chose que Durms, mais une chose est sûre. Je deviendrais Médicomage, quoi qu'il arrive.

PRÉNOM &/OU PSEUDO : Justine/ PSYCOPATHIC ÂGE : 18 ans PAYS : France NUMÉRO DE CARTE BLEU :    MOT DE PASSE DU RÉGLEMENT ici AVIS SUR LE FORUM :  




Dernière édition par Maximilien Rosebury le Dim 26 Oct - 15:06, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   Mar 14 Oct - 19:26

Yooooo:heart: Oui oui, je fais mon discours sur ma fiche de présentation (a) Mais j'avais pas envie d'attendre des réponses dans le sujet des invités:3 Au moins, je pense que dans ma fiche ça sera vu par plus de personne x). Alors je viens sur le forum car j'adore le contexte, je voulais jouer un homme car j'ai bien évidement plus de lien quand je suis un homme qu'une femme:face : Du coup j'avais envie de jouer Diego Barrueco et donc je suis open pour pleins de lien, allant d'une petite amie -doucement je ne veux pas d'une histoire toute belle et mignonne- faut pas pousser mamie dans les orties. Je veux des potos, je veux des ennemis, je veux de la joie, des engueulades, des bagarres. Je veux que ça soit le gros dawa (a) En effet Max est ce genre de mec trop insupportable, mais que vous allez kiffer, ça sera plus fort que vous (a) Avec sa gueule d'ange et ses belles paroles:3. Non, si vous préférez, il est un peu du genre : Manipulateur, rancunier moqueur, violent, intelligent, stratège, énergique, hautain, snob. Après, vous pouvez me proposer chaque lien que vous voulez, une bande de poto plus mecs et quelques femmes pourquoi pas x) . Mais Max est très, même énormément macho donc ça va être dur:p Je n'ai pas encore vraiment d'idée de personnage, donc je peux me coller à chacun de vous pour que nos liens soient parfait (a). Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   Mar 14 Oct - 20:01

Moi j'veux un lien
Athenais c'est le genre bisournours, fleur bleu, beaucoup trop gentille, naïve... Bref tu vois le genre
Ça te tente ?
Edit: J'ai failli oublier : BIENVENUUUUUUUE Et super choix de vava
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   Mar 14 Oct - 20:06

OMG JOSEPHINE c'est ma déesse, ma femme, my baby Donc oui, je veux un lien Merci & si tu as une idée, c'est avec plaisir de l'écoute (a) & d'ailleurs ça serait un peu complexe entre elle & lui
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   Mar 14 Oct - 21:00

Barrueco l'homme de ma vie (d'ailleurs je bave devant chaque photo de son instagram moi je veux bien d'un lien, même si je sais pas trop quoi encore
Revenir en haut Aller en bas
Naïs Rothschild
soigner les détails, gagner des batailles.
avatar
soigner les détails, gagner des batailles.
Parchemins : 336
Jukebox : demons (imagine dragons) ➢ run boy run (woodkid) ➢ tous les mêmes (stromae) ➢ so cold (ben cocks) ➢ radioactive (imagine dragons) ➢ unconditionally (katy perry).

MessageSujet: Re: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   Mar 14 Oct - 22:46

Bienvenue sur le forum et bonne chance pour ta fiche ! I love you
Je pense qu'un lien serait plus qu'envisageable avec Buffy (mon DC) par contre ça risque de chauffer entre eux, parce que Buffy et les macho ça fait deux GIRL POWER POAAAH
Si jamais tu as des questions, n'hésites pas à contacter la staff !

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●
This is love: to fly toward a secret sky, to cause a hundred veils to fall each moment. First to let go of life. Finally, to take a step without feet -byendlesslove


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ridenti Luca
A godness, me ? Yes, that's right !
avatar
A godness, me ? Yes, that's right !
Parchemins : 160
Jukebox : Awesome Mix Vol.1

MessageSujet: Re: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   Mar 14 Oct - 22:50

"Manipulateur, rancunier moqueur, violent, intelligent, stratège, énergique, hautain, snob."

Muahahah, je t'aime déjà toi... Je serais ravie d'être l'un de tes potos ! XDDD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   Mer 15 Oct - 7:26

Hestia : Tu as bien raison de baver :siffle: il est magnifique Avec grand plaisir car Taylor est une bombe sexuelle

Naïs : Merci I love you Ohhh ça va être marrant tient :siffle: Les hommes au pouvoir, c'est bien connu ça En tout cas, j'ai hâte de voir ça Happy

Ridenti : Aime moi, aime moi Avec plaisir alors
Revenir en haut Aller en bas
Cesare Moriarty
it's all in the muscles !
avatar
it's all in the muscles !
Parchemins : 476
Jukebox : Hunger of the Pine - alt-J (+) Warriors - Imagine Dragons (+) Blame - John Newman&Calvin Harris (+) Animals - Maroon 5 (+) End of all Days - 30STM (+) Stay High - Tove Lo

MessageSujet: Re: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   Mer 15 Oct - 18:00

Bienvenue parmi nous Maximilius Magnumus !
Très bon choix d'avatar, je ne connaissais d'ailleurs pas ce ravissant jeune homme

Si Max est lié à Hestia, compte sur Cesare pour ne pas trop l'apprécier alors ils pourraient être ennemis, surtout si Max éprouve de l'intérêt pour la jolie Hestia. Vu qu'il ne supporte pas de voir des garçons tourner autour de sa soeur, il pourrait avoir énormément de mal avec lui sachant qu'en plus il est hautain, snob et macho

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●
"Don't blame it on me"
Can't sleeping Keep awaking Without the woman next to me Guilt is burning Inside I'm hurting Insane a feeling I can't keep So blame it on the night Don't blame it on me Can't you see I was manipulated by it To let her through the door I had no choice in this I was the friend she missed She needed me to talk♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   Mer 15 Oct - 19:09

Merci & Max est un très bon choix aussi What a Face
Alors c'est comme tu veux, mais bon si elle est une des amies de Max, il va la prendre sous son aile, la considérer comme sa petite soeur, comme une petite perle une fois qu'il s'attache à quelqu'un, il ne lâche pas et fera tout pour qu'elle soit bien & qu'elle ne souffre pas Donc je sens que tu ne vas pas apprécier Max Happy
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Dawson
✻ this is your heart, can you feel it ?
avatar
✻ this is your heart, can you feel it ?
Parchemins : 369
Jukebox : bad_news ≈ bastille. wait ≈ M83. florida kilos ≈ lana del rey. morning sheets ≈ patrick watson. mind over matter ≈ young the giant. moutains ≈ biffy clyro. my song 5 ≈ haim. escape (the pina colada song) ≈ rupert holmes.

MessageSujet: Re: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   Jeu 16 Oct - 1:20

ahh, je connais pas ton avatar, mais il est pas mal
bienvenue parmi nous, si tu veux un lien avec ma merry ça va me faire plaisir I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïs Rothschild
soigner les détails, gagner des batailles.
avatar
soigner les détails, gagner des batailles.
Parchemins : 336
Jukebox : demons (imagine dragons) ➢ run boy run (woodkid) ➢ tous les mêmes (stromae) ➢ so cold (ben cocks) ➢ radioactive (imagine dragons) ➢ unconditionally (katy perry).

MessageSujet: Re: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   Dim 19 Oct - 12:19

Coucou I love you
Le temps imparti pour terminer ta fiche est presque écoulé, souhaites-tu un délai ?

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●
This is love: to fly toward a secret sky, to cause a hundred veils to fall each moment. First to let go of life. Finally, to take a step without feet -byendlesslove


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   Dim 19 Oct - 15:12

Merci I love you Je veux bien oui ** J'avais des problèmes avec mon internet Arrow Je vais essayer de la terminer aujourd'hui, mais ce n'est pas sûr
Revenir en haut Aller en bas
Aodhán Hawks
I'm preying on you tonight
avatar
I'm preying on you tonight
Parchemins : 660
Jukebox : Crystallize - Lindsey Stirling ; Mr Brightside - The Killers ; Sing - Ed Sheeran ; Come And Get Your Love - Redcone ; Fooled Around and Fell in Love - Elvin Bishop ; Shattered - Trading Yesterday ; I Cant Help Falling In Love With You - Elvis Presley ; If You Want Me - Once OST

MessageSujet: Re: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   Dim 19 Oct - 16:09

Je connais pas mais je regrette de n'avoir pas connu avant, il est tellement...
Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   Mar 21 Oct - 8:07

J'avoue que Diego est vraiment beau :siffle:
Merci Happy

J'espère pouvoir terminer mon histoire dans les jours, mais étant au boulot jusqu'à 19h30 + le permis & mes études, ça va être dur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   Mar 21 Oct - 12:07

Maximilien Rosebury a écrit:
Avec les demoiselles je suis plus du genre, dragueur, infidèle, séducteur... Alors, un dernier conseil, ne vous attachez pas à moi...


Bon courage ma caille
Revenir en haut Aller en bas
Buffy Whiteley
un grain de folie dans le vent.
avatar
un grain de folie dans le vent.
Parchemins : 398
Jukebox : demons (imagine dragons) ➢ run boy run (woodkid) ➢ tous les mêmes (stromae) ➢ so cold (ben cocks) ➢ radioactive (imagine dragons) ➢ unconditionally (katy perry).

MessageSujet: Re: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   Mer 22 Oct - 14:46

Maximilien Rosebury a écrit:
Merci I love you Je veux bien oui ** J'avais des problèmes avec mon internet Arrow Je vais essayer de la terminer aujourd'hui, mais ce n'est pas sûr
Je n'avais pas vu ton message car j'ai eu des soucis avec mon ordinateur, du coup je t'accorde jusqu'au samedi 25

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●
Someone once said; "It’s the good girls who keep diaries. The bad girls never have the time." Me… I just wanna live a life I’m gonna remember. Even if I don’t write it down…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara Canterbury
ϟ volcanic woman.
avatar
ϟ volcanic woman.
Parchemins : 56
Jukebox : demons (imagine dragons) ➢ run boy run (woodkid) ➢ tous les mêmes (stromae) ➢ so cold (ben cocks) ➢ radioactive (imagine dragons) ➢ unconditionally (katy perry).

MessageSujet: Re: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   Dim 26 Oct - 11:09

N'ayant pas de nouvelles, je déplace ta fiche dans les dossiers refusés. Si tu désires reprendre l'écriture de cette dernière, n'hésites pas à envoyer un mp à une admin . Pour information, il reste trois jours avant la suppression définitive de ton compte.

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●
Tu es tordue et torturée, ce n’est pas un défaut, c’est une force, ça fait de toi ce que tu es ~ anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   Dim 26 Oct - 15:06

Je viens de terminer ma fiche
Revenir en haut Aller en bas
Buffy Whiteley
un grain de folie dans le vent.
avatar
un grain de folie dans le vent.
Parchemins : 398
Jukebox : demons (imagine dragons) ➢ run boy run (woodkid) ➢ tous les mêmes (stromae) ➢ so cold (ben cocks) ➢ radioactive (imagine dragons) ➢ unconditionally (katy perry).

MessageSujet: Re: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   Dim 26 Oct - 15:47

Citation :
épouvantard ∞ Clown
c'est tellement horrible les clowns ! Arrow
Je te valide avec plaisir & je viendrai surement te quémander un lien avec mon TC N'oublie pas d'aller recenser ton avatar, de faire un tour parmi les registres et de prendre part au recensement numéro un

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●
Someone once said; "It’s the good girls who keep diaries. The bad girls never have the time." Me… I just wanna live a life I’m gonna remember. Even if I don’t write it down…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   Dim 26 Oct - 15:54

J'avoue en plus avec leur idée de faire peur, c'est la fin du monde Avec plaisir pour le lien & merci Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.   

Revenir en haut Aller en bas
 

MAXIMILIEN ✤ La vérité est amère, ses fruits sont doux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Vérité amère
» Dire la vérité : les bienfaits qui en découlent
» Terry Goodkind : L'épée de Vérité
» La Vérité si je mens 3
» Mairies FN : elles auraient mérité le triple A !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pleatmouth ::  :: Dossier d'inscription :: Dossiers acceptés-