AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Par ici pour les recherches de lien
Merci de privilégier les stoatbloats, les ramhorns, les et les owlkinsI love you
Le point météo : Du 17/11 au 24/11 il pleut il pleut bergère ♪ la température reste cependant enviable

Partagez | 
 

 
gives you hell w/Joe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aodhán Hawks
I'm preying on you tonight
avatar
I'm preying on you tonight
Parchemins : 660
Jukebox : Crystallize - Lindsey Stirling ; Mr Brightside - The Killers ; Sing - Ed Sheeran ; Come And Get Your Love - Redcone ; Fooled Around and Fell in Love - Elvin Bishop ; Shattered - Trading Yesterday ; I Cant Help Falling In Love With You - Elvis Presley ; If You Want Me - Once OST

MessageSujet: gives you hell w/Joe   Lun 20 Oct - 13:58

Hope it gives you hell
Joe ∞ Aodhán
Les amphithéâtres. La meilleure façon de faire un cours pour peut être une trentaine d'élèves intéressés. Soyons honnêtes, aucun professeur ne peut réellement savoir si tous les jeunes s'intéressent réellement à ce que vous faites. Le blond le sait, ça ne l'a jamais dérangée. Il faut avouer que lui aussi préférez dormir sur l'épaule de sa voisine plutôt que de suivre les cours. Alors il comprend, totalement. Du moment qu'ils ne se mettent pas à hurler, à se jeter des sorts à travers la pièce ou à se montrer totalement indifférent, ne prenant même pas la peine de sortir leurs plumes. Comme Joe. Cette rousse est décidément sur sa liste d'élèves manquant délibérément de respect. Non pas qu'il soit considéré comme le pire prof de l'université, le blond connait sa réputation, la forgeant lui même. Non, il n'est pas si horrible que ça. Celle-ci a pourtant choisi de faire de sa vie de professeur un enfer, le temps d'un cours, il préférerait rester coucher durant ses moments là. Et aujourd'hui est un de ses jours. Elle le regarde avec un sourire en coin, les pieds délibérément posés sur la table comme si c'était normal, discutant à voix haute et rigolant à gorge déployée. Sa patience est limite, il l'a déjà laissée partir sans rien dire trop souvent. Dhan déteste l'indiscipline, l'irrespect et cette fois, la rousse va trop loin. Décidé, il lui rend son sourire tout à fait naturellement, tentant d'ajouter une touche de sadisme à celui-ci. Si elle veut jouer à ce jeu, il est près à jouer jusqu'au bout.
Ok, c'est tout pour aujourd'hui, oubliez pas vos parchemins pour la semaine prochaine, je veux un exposé entier sur les propriétés des sortilèges liés à la guérison ! Bonne semaine ! Le brouhaha envahit la salle, les chaises qui raclent le sol et les pas qui se précipitent vers la sortie. Retrouvant sa proie des yeux, il agrippe légèrement son épaule, un sourire faux aux lèvres. Miss Lindgren ? Veuillez rester quelques instants, j'ai quelque chose à vous dire. Et si elle osait quitter la pièce ? Il les collerait par magie, tout simplement. Peu importe, ils doivent parler. Le blond retourne à son bureau et s'assoit dans le siège, les bras croisés. La salle vidée, il s'approche un peu plus de son bureau, posant ses mains dessus. Je crois que l'on sait très bien, vous et moi, pourquoi vous êtes ici. Souhaitez-vous me dire quelque chose en particulier pour justifier votre insolence ou quelques heures de retenues vous suffiront ? Il n'aime pas jouer le prof méchant. Mais dans son cas, il semblerait qu'après tous les avertissements et les remontrances, Dhan n'a plus réellement le choix.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: gives you hell w/Joe   Lun 20 Oct - 16:29

when you see my face, hope it gives you hell.
when you walk my way, hope it gives you hell.
❉ ❉ ❉

Il parait qu'elle respire l'insolence, que tout son être crie la désobéissance et l'allergie à l'autorité. Aodhàn Hawks en faisait souvent les frais. Ça n'avait rien à voir avec sa manière d'enseigner, toujours amicale et rarement condescendante. Rien à voir avec l'homme aux cheveux blonds et aux yeux sombres qu'il était devenu. C'était une histoire de passé et de souvenirs. Des bribes de haines qui avaient voyagé dans le temps, depuis Durmstrang jusqu'à aujourd'hui. La source du mal, elle s'appelait Helya. C'était une des créatures les plus douces que Joe n'ait jamais connue. Helya, elle racontait souvent des histoires de frère lui ayant tourné le dos, l'ayant abandonnée, étant parti. Elle en parlait, parfois. Souvent. Tellement que Joe avait fini par haïr ce frère.
En Aodhàn, Joe retrouvait tout de Helya. Ses cheveux, ses yeux, son sourire, sa posture, ses gestes. Deux copies beaucoup trop conformes. Hawks. Impossible de ne pas faire le rapprochement. Alors doucement, elle avait tout fait pour détruire toute chance d'affection pour le grand frère qui avait abandonné sa sœur. Joe, elle aimait beaucoup trop Helya pour le laisser s'en tirer comme ça.

L'insolente avec ostensiblement posé ses pieds sur sa table. Elle parlait fort, trop fort, même quand elle n'avait rien à dire, personne à qui parler. Elle riait fort, aussi, faisant semblant d'ignorer son professeur, alors que tout était calculé pour le faire réagir. Joe, c'était une fille pas très méchante. Jusqu'à ce qu'elle déteste quelqu'un. Aodhàn ne lui avait jamais rien fait, hormis quelques avertissements, quelques réprimandes. Elle n'avait rien contre lui en tant que professeur.
Il annonce la fin du cours, ce qui clos finalement la comédie à laquelle se livre la rouquine. La fin de son jeu, elle redeviendrait la fille invisible aux yeux insolents que tout le monde connait. Joe s'empresse de quitter la salle, adressant un sourire sarcastique à son professeur. Il l'interpelle. Elle se retourne brusquement, faisant voler ses cheveux flamboyants.

- Un problème, monsieur ?

Sa voix est suave et doucereuse, grondant pourtant de mépris, appuyant sur la politesse simulée de sa phrase. Alors qu'il s'installe à son bureau, Joe devine que la confrontation est inévitable. Impossible de s'enfuir.

- Je crois que l'on sait très bien, vous et moi, pourquoi vous êtes ici. Souhaitez-vous me dire quelque chose en particulier pour justifier votre insolence ou quelques heures de retenues vous suffiront ?

Elle pince les lèvres, s'affale sur une chaise en face du bureau, croise les bras et lève le menton, fière, venimeuse.

- Vous êtes familier avec les valeurs... fraternelles, monsieur Hawks ?

Joe offrit un sourire insolent. Elle déballerait tout ce qu'elle savait à son sujet, sans hésitation. Mais elle ferait d'abord tout pour le pousser à bout, dans ses derniers retranchements.
Revenir en haut Aller en bas
Aodhán Hawks
I'm preying on you tonight
avatar
I'm preying on you tonight
Parchemins : 660
Jukebox : Crystallize - Lindsey Stirling ; Mr Brightside - The Killers ; Sing - Ed Sheeran ; Come And Get Your Love - Redcone ; Fooled Around and Fell in Love - Elvin Bishop ; Shattered - Trading Yesterday ; I Cant Help Falling In Love With You - Elvis Presley ; If You Want Me - Once OST

MessageSujet: Re: gives you hell w/Joe   Mar 21 Oct - 22:03

Hope it gives you hell
Joe ∞ Aodhán
Il ne comprend pas. Ou peut etre cherchait-il à ne pas comprendre. Jusque là, c'était tolérable. Chaque professeur a cet élève qu'ils ne peuvent supporter et qui le leur rendent bien. Cette élève est Joe pour lui. Pour autant qu'il sache, Aodhán n'a jamais dépassée les bornes durant ses cours, usant de son humour et d'un petit sourire bien placée pour se mettre son auditoire dans la poche. Loin d’être de la manipulation, c'est une façon comme une autre d'enseigner : captiver sa classe est probablement l'un de ses meilleurs atouts dans l'univers de l'enseignement, un don que ses collègues lui envient. Un charme qui ne marche décidément pas sur la jeune femme, dardant souvent sur lui un regard perçant et dédaigneux. Une énigme, un mystère. Elle l'intrigue autant qu'elle l'irrite. Connaitre les raisons de cette haine n'était pas, au départ, une nécessité. Ce n'est seulement après quelques années à la voir dans ses cours qu'il a fini par craquer. Lui, Aodhán Hawks, a fini par céder aux provocations d'une élève. Si Kendra l'apprenait, elle serait probablement pliée en deux sur le sol d'apprendre que son frère s'est fait battre lamentablement.
Meme sa voix semble porter un mépris bien distinct qui fait quelque peu frissoner le blond, jetant un regard sur la jeune femme. Bien qu'ayant 13 ans de plus qu'elle, Joe l'effraie quelque peu derrière ses regards assombris, regard qu'il n'a pas revu depuis des années, appartenant à nul autre que son père. Chassant de son esprit ses mauvais souvenirs, le blond la regarde s'installer face à lui. Une certaine appréhension vient s'ajouter à sa détermination quand il croise son regard à la fin de sa phrase. Valeurs fraternelles ? Sans pouvoir s'en empêcher, la tête de l'homme bascule légèrement sur le coté, preuve de son incompréhension, ainsi qu'un sourcil soulevé. Que veut-elle insinuer ? Il cherche dans son regard une réponse, sans trouver quoi que ce soit. Ils se trouvent que je possède deux soeurs. Donc oui, je suis familier à ses valeurs mais je ne vois pas en quoi cela aurait un rapport avec votre comportement. Enfin, quand il dit soeurs, Kendra se rapproche plus de ce mot qu'Hélya. Non pas qu'il manquait de volonté à la revoir, seulement ses parents les empêchaient toujours d'avoir un contact, à son plus grand malheur. Son dernier souvenir de la petite blonde remonte à des années, un souvenir qui en ravivent d'autre tout aussi douloureux. Se pincant l'espace entre les deux sourcils, les yeux clos, le blond soupire. Je tiens juste à savoir la raison de votre mépris depuis... Et bien depuis aussi longtemps que je me souvienne de vous ! L'irritation le gagne, sa voix augmentant de quelques degrès. Ne pas perdre son calme, pense-t'il tandis que son regard reste bloqué dans celui de la rousse, impatient.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: gives you hell w/Joe   Mar 21 Oct - 22:39


L'ambiance de la pièce étant électrique. Joe semblait sur ses gardes comme un animal acculé, bras croisés sur sa poitrine, cheveux en bataille, regard fier et lèvres pincées. Son professeur ne semblait pas de meilleure humeur, mais aucun des deux ne semblait prêt à flancher, à baisser les yeux, à abandonner. Ni Joe, ni Aodhàn ne semblaient prêts à baisser les armes et se laisser aller à essayer de comprendre l'autre. Elle accueillit son regard d'incompréhension par un froncement de sourcil.

- Ils se trouvent que je possède deux soeurs. Donc oui, je suis familier à ses valeurs mais je ne vois pas en quoi cela aurait un rapport avec votre comportement.

Elle eut machinalement un claquement de langue agacé. La flamboyante n'était pas du genre patiente, encore moins respectueuse. L'insolence irradiait de ses yeux verts, de son sourire en coin. Elle passa une main dans ses cheveux, croisa les bras à nouveau. S'il avait compris, elle l'aurait laissé tranquille. Mais voilà, elle se trouvait dans l'obligation de creuser un peu plus. De l'agacer un peu plus. Non pas que cela lui déplaise.

- Je tiens juste à savoir la raison de votre mépris depuis... Et bien depuis aussi longtemps que je me souvienne de vous !

Il craque, elle l'entend dans sa voix. La pédagogie laisse place à l'énervement pur et simple. La rouquine jouait avec le feu. Il n'avait pas tardé à le comprendre, et ne la laisserait certainement pas le prendre pour un imbécile plus longtemps. Il était bien plus âgé qu'elle. Joe, elle aurait voulu pouvoir le respecter, lui, le prof sympa, charismatique, un peu trop drôle et enthousiaste. Aodhàn, il lève ses yeux sombres vers Joe, il la regarde dans les yeux. Il baisse le regard un instant, peut-être le vestige d'une bonne éducation. Elle se ressaisit immédiatement. Elle plaque un sourire narquois sur ses lèvres, lève innocemment les sourcils, croise les jambes, décroise les bras.

- Il parait que vous étiez à Durmstrang. Elle marque une pause, penche un peu la tête, sourit toujours. Moi aussi. Il fait froid, là-bas, hein ?

Imprévisible. Toujours une inconnue, pour tout le monde. Elle aimait ça, être celle qu'on pense connaitre sans jamais la connaitre. Aodhàn semble s'impatienter.

- Je suis enfant unique. Si j'avais pu avoir une petite sœur, j'aurais pris soin d'elle, toujours.

Regard malicieux. Elle se relance dans ses insinuations douteuses. Joe, elle n'était pas du genre à cracher le morceau facilement. Dans les interrogatoires, c'était elle qui menait, elle l'inquisitrice. Toujours. Si elle laissait les autres poser les questions, elle serait obligée de trop se dévoiler. C'était tout ce qu'elle détestait. Devoir parler d'elle. De son passer. Inspire, expire. Protège-toi. La voix de son père résonnait toujours dans son crâne, des années après. La torture, elle appelait ça. Ferme ta tête. Ouvre celle des autres. Se protéger. Toujours. Joe savait mieux que quiconque fermer son esprit à l'extérieur. Elle avait aussi appris à entrer dans celle des autres. Ça avait le don de la révulser. Chacun avait le droit à son intimité. Joe, elle fut tenté d'entrer dans la tête d'Aodhàn, pour savoir si Hélya existait encore pour lui, ou si elle n'était rien de plus qu'une ombre, dans son passé. Elle posa un coude sur sa jambe, cala sa tête dans sa paume, avec un regard dur et un sourire faux.
Revenir en haut Aller en bas
Aodhán Hawks
I'm preying on you tonight
avatar
I'm preying on you tonight
Parchemins : 660
Jukebox : Crystallize - Lindsey Stirling ; Mr Brightside - The Killers ; Sing - Ed Sheeran ; Come And Get Your Love - Redcone ; Fooled Around and Fell in Love - Elvin Bishop ; Shattered - Trading Yesterday ; I Cant Help Falling In Love With You - Elvis Presley ; If You Want Me - Once OST

MessageSujet: Re: gives you hell w/Joe   Ven 31 Oct - 23:46

Hope it gives you hell
Joe ∞ Aodhán
La tension monte, les regards se ternissent, des mots échappent leurs lèvres, contrôlant à peine ce ressentiment qu'ils semblent avoir l'un pour l'autre, ressentiment que le blond n'arrive toujours pas à comprendre. Et s'il y a bien quelque chose qu'Aodhàn ne supporte pas, c'est de ne pas comprendre. Scannant le regard impénétrable de Joe, il examine, cherchant un indice, une faille. Non, il n'a jamais su pratiquer l'Occlumencie ou la Légimencie. C'est un livre ouvert, il n'a juste pas grand chose à cacher. Mais dans ce genre de moment, quand rien ne va, quand ses nerfs lui jouent des tours, il aimerait posséder ce don et en finir, la voir quitter son bureau et ne pas la revoir avant le prochain cours. Intérieurement, le blond se donne des baffes d'avoir voulu confronter la jeune femme, réalisant son erreur à travers les gestes et sons que la rousse prononce, ce claquement de langue étouffant un peu plus son bon sens, caché par une bonne dose de faux semblants. Il se passe une main dans les cheveux, agacé, son regard ne cessant de faire le chemin entre Joe et son bureau, ses lèvres pincés en une fine ligne. Tout dans l'attitude de la jeune femme, de sa posture à son regard, l'incite à croire qu'il pourrait potentiellement être l'homme le plus exécrable au monde, sans pardon possible pour ses péchés. Dhan soupire et finit par croiser les bras sur son torse, imitant la position de son élève.  
L'annonce de Durmstrang lui fait -à nouveau- hausser les sourcils, une attitude qu'il semble adopter à chaque fois que Joe lui adresse la parole. Il est ce qu'on peut dire assez réservé sur son passé, ne révélant que ce qu'il pense nécessaire, sa scolarité n'ayant rien de bien intéressant, si ce n'est les heures que Lerris et lui passaient à... Ses joues se colorent légèrement au souvenir et il se racle la gorge, pressant de son regard la jeune femme à continuer. Si son commentaire l'a laissé plutôt perplexe sur ses intentions, le suivant le glace, tout simplement. Son regard se ternit et fixe sans ciller celui de la rousse, ses poings se serrent légèrement. Qu’insinue-telle ? Que sait-elle surtout ? Derrière les jeux, derrière ses petits sourires insolents, que lui cache-telle ? Inconsciemment, le blond se rapproche de la table, réduisant leur écart, le regard dur. Que cherchez-vous à dire ? Vos énigmes ne rendront pas les choses plus agréables ni pour vous, ni pour moi. Particulièrement si vous commencez à discuter d'un sujet dont vous n'avez strictement aucune idée. La colère se fait sentir dans sa voix, l'envie d'en finir se faisant de plus en plus forte en lui, fixant avec intensité Joe qui semble prendre un malin plaisir à le voir perdre sa façade de bon prof.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: gives you hell w/Joe   

Revenir en haut Aller en bas
 

gives you hell w/Joe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 2nd Armored "Hell On Wheels"
» Marche du 5 juin : Hell's corner
» Quelques photos d''Etendard
» In Vino Veritas ( Jub' Amy) Le Hell Angels ( Salem City : 12 Km de l'Institut)
» Danyboy ✤ « What the hell is a Hufflepuff ? »
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pleatmouth ::  :: Aile Morgane La Fey :: Amphithéâtre La Fey-