AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Par ici pour les recherches de lien
Merci de privilégier les stoatbloats, les ramhorns, les et les owlkinsI love you
Le point météo : Du 17/11 au 24/11 il pleut il pleut bergère ♪ la température reste cependant enviable

Partagez | 
 

 
Le pire n'est jamais décevant (feat Nova)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


MessageSujet: Le pire n'est jamais décevant (feat Nova)   Jeu 23 Oct - 15:08


 

 
❝Le Pire n'est jamais décevant❞
 Nova & Puck

Tes doigts courent tranquillement sur ton dessus de lit aux couleurs des Pies de Montrose, ton équipe fétiche. Noire comme ta longue chevelure que tu as tirée de force vers l’arrière, et aussi blanche que ta peau d’opale. Tu ne te demandes plus si c’est correct de l’inviter ici. Un professeur dans un dortoir étudiant. Ce n’est pas comme si cela ne s’était jamais produit avant. Et puis de toute manière, tu t’en fous n’est-ce pas ? Le temps a passé. Un peu. Peut-être pas suffisamment mais elle porte cette horrible bague à son doigt alors… Tu enfonces ta tête dans l’oreiller un instant, maintenant tes yeux mi-clos pour échapper au spectre de tristesse qui vient de mordiller de ses dents aiguës ton amour propre.  Tes prunelles vertes finissent par se fixer sur le mur du fond où trônent dans sa majesté technologique un écran plat et une console de jeu dernière génération. Tes condisciples ne comprennent pas ton goût pour les choses moldues. Toi, tu les trouves fascinant. Peut-être parce que tu as été élevée à mille miles de toute terre habitée, entre un troupeau de Vert Gallois et les falaises de Yasneby. Peut-être parce que ton seul voisin était moldu et que vous usiez les manettes de sa Nintendo 64 lorsque vous étiez enfants. Que lui aussi voyait les dragons et qu’il a fini alcoolique violent à force de s’empêcher de rêver. L’imaginaire est une force incommensurable et force est de constater que tes frères sans pouvoirs en sont dotés au-delà tu possible.  Tu voyages avec eux, dans cet esprit loufoque propre à ceux qui ne savent pas. Bien entendu, leurs théories sont la plupart du temps totalement erronées mais c’est sans doute de là que vient cette sorte de plaisir malsain que l’on prend à regarder des absurdités. Cette série sur Merlin par exemple. Bon sang, depuis quand Genièvre était une sainte ? Prostituée et manipulatrice, voilà ce qu’elle avait été toute sa vie et sa mort lui avait miraculeusement ressemblé. Quant à Morgane, c’était sans doute le personnage à avoir le moins subi de dommage dans le processus. Elle avait toujours été une folle psychopathe à tendance incestueuse. Sauf que ce n’était pas avec Arthur qu’elle avait passé la ligne mais bien avec Morgause, sa demi-sœur.  

Mais ce soir, point de Camelot, point de médiéval fantastique. Place à la science-fiction, ton genre préféré. Vous avez prévu une soirée marathon Inspector Spacetime. Un extraterrestre pluricentenaire qui parcourt la galaxie accompagné de ses compagnons dans une cabine téléphonique rouge appeléeX-7 Dimensionizer , ça ne pouvait que vous plaire. De plus, ce  monument national britannique sur les ondes depuis une bonne quarantaine d’années et connaissait une assez grande notoriété pour être téléchargeable à loisir. Pirater la connexion internet la plus proche n’avait pas été des plus simples mais l’aide précieuse de Buffy t’a permis d’éviter à un énième ordinateur de partir en fumée.  

Tu t’extirpes de ton lit à la première sonnerie et saute dans le salon avant que l’un de tes trois colocataires de t’interceptes. Un dernier coup d’œil t’indique que les caleçons sont à leur place dans leur panière avant t’intimer aux garçons de fermer leur gueule et de faire bonne figure. Tu ouvres la porte, invitant Nova à entrer avec un grand sourire légèrement crispé « Hey Impossible Girl, entre, fais comme chez toi ! ». Tu captes une bouffée de son parfum lorsqu’elle passe à tes côtés, ce qui déclenche une série de frissons légers qui languissent sur ta colonne vertébrale.  Tu auras beau dire, c’est sans doute terminé pour elle mais tu n’es pas encore arrivée au bout du tunnel. « Tu connais le chemin, intalle-toi, je ramène la bieraubeurre et les pizzas ». Au moins, ça ne pourrait pas être interprété comme une tentative de reconquête ou peu importe ce que certains esprits malades pourraient sans doute s’imaginer.  Tu attends qu’elle ait disparu dans ta chambre pour te taper la tête contre le réfrigérateur avec un soupir à fendre l’âme « Tu connais le chemin, mais par les boules de Merlin, réfléchis trois secondes Pentaghast quand tu ouvres ta grande gueule ! ». D’une bièraubeurre vindicative, tu menaces James qui tente d’ouvrir la bouche avant de pénétrer dans la chambre où la température venait de chuter d’une bonne dizaine de degré passant à quelque chose de plus écossais. « Prête ? » Demandes-tu en lui tendant sa boisson.
Puckova # 1

 
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Nova O'Callaghan
i'm gonna die surrounded by the biggest idiots in the galaxy.
avatar
i'm gonna die surrounded by the biggest idiots in the galaxy.
Parchemins : 560
Jukebox : water prayer rasta mix (matt the alien remix)don't stop me now (queen, foxes cover)trapped by a thing called love (denise lasalle)escape, the piña colada song (rupert holmes)merry-go-round of life (howl's moving castle)ain't no moutain high enough (marvin gaye & tammi terrell)i'm not in love (10cc)strangers in the night (frank sinatra)jostle (breton)parachute (ingrid michaelson)beginning of the end (murray gold)song for four//home (murray gold).

MessageSujet: Re: Le pire n'est jamais décevant (feat Nova)   Lun 27 Oct - 18:34

we're traveling through time.
C'est dans le malheur, que l'on rencontre les plus beaux moments de bonheur.
Il se faisait tard, on pouvait voir le ciel prendre doucement une teinte orangée. oh, il restait encore un bon moment avant qu'il ne fasse nuit. j'étais à mon bureau, assise en tailleur sur ma chaise, préparant mon prochain cours du lundi. je griffonne sur mon calepin, prenant des notes sur les diverses manières de décorer des vases. toujours ces maudit vases et ces maudites assiettes, avec un peu de chance, je terminerais avec la poterie avant la fin du mois. avec un peu de chance.. si seulement les élèves mettaient un peu plus d'entrain. peut-être qu'avec des gâteaux et du lait ça les aiderait à se bouger les fesses. je pose mon crayon et me masse les mains. mes doigts sont.. colorés, avec de petites entailles. jamais je ne deviendrais mannequin pour mains, non pas que je le voulais. les travaux manuels, une souffrance pour les mains qui prennent cher. je m'attarde sur la bague en or à mon annulaire gauche. ancienne, simple, fine, elle était là uniquement pour faire bonne figure. je n'avais pas voulu quelque chose d'extravagant, elle se fond d'ailleurs parfaitement bien avec mes autres bagues. je pousse un long soupire, oui ça m'arrive tout le temps, en regardant l'une de mes montres. je range tout mon bordel et je vais fouiller dans mon armoire. j'attrape un training bleu nuit quelque peu bouffant et un pull gris qui tient chaud. mes converses aux pieds, je vais chercher les chips que j'ai réussi à piquer chez les professeurs et les rentre du mieux possible dans mon gros sac où oswald mon peluche est déjà. je ferme ma chambre à clé et m'en vais tranquillement dans le quartier est du campus. j'ai un rendez-vous séries à honorer.

Je marche tranquillement, n'ayant aucune honte à me promener chez les élèves pour rejoindre l'un d'entre eux. ou plus, l'une d'entre eux, même si grammaticalement cela sonne assez faux. vesper pentaghast, dite puck, une élève avec j'avais eu une relation, à l'époque ou j'étais étudiante moi-même. plusieurs choses nous rapprochaient, des choses que je tairais bien évidemment. mais disons simplement que nous avions la même vision sur plusieurs sujets. l'un d'entre eux est notre ancienne école commune, poudlard et ses couloirs froids une fois l'hiver venu. vesper, avec son teint blanc et ses cheveux noirs, me rappelle ce genre de beauté nordique. elle me fait penser à l'hiver, à la neige, à la lecture d'un livre au coin du feu de la cheminée d'un petit chalet. c'est pour ça que je l'avais aimé, pour tout ce qu'elle m'évoquait quand j'avais besoin de renouer avec mon passé.

J'arrive bientôt, faisant savoir que je suis là. je suis calme, je ne stresse pas, je vais passer un moment sympa avec une amie après tout, pas de sous-entendus dans ma tête. nous avons été ensemble, mais c'est du passé, nous sommes amies. je me répète cette phrase tandis que je patiente devant la porte. « Hey impossible girl, entre, fais comme chez toi ! » je m'apprêtais à répondre quand mon regard se posa tranquillement sur ces gentlemen. c'est vrai, la fratrie des sportifs, j'avais réussi à oublier à quoi ressemblait l'endroit. « Tu connais le chemin, installe-toi, je ramène la bieraubeurre et les pizzas. » je sautille sur place, me redresse et prends un air sérieux. « Cheffe oui cheffe ! » je fonce vers la chambre, enlève mes converses pour m'installer confortablement. je sors mon peluche, que je pose sur mes genoux, et les deux paquets de chips. vesper revient dans la chambre me tendant une bierreaubeurre bien froide. « Prête ? » je m'essuie la bouche et lui tends l'un des paquets. « J'ai même pris de chips ! Je suis prête pour une soirée "prendre des kilos tout en regardant des séries" » je m'étale bien pour être encore plus confortable, mes petites jambes arrivent à peine au bord. les avantages d'être de petite taille. j'ose un coup d'œil furtif à vesper et m'éclaircis la gorge. « Hum, dis-moi.. On va regarder quoi déjà ? » parce que oui, j'ai un peu oublié.

darkred

   
copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le pire n'est jamais décevant (feat Nova)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le pire cauchemar des femmes? Devenir chauve!
» C'est pire qu'Ebay!!!!
» Jamais trop tard pour bien faire
» 45m de pleurs :plus jamais ça !
» Ce que vous n'oserez jamais porter
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pleatmouth ::  :: Eastern Campus :: Elkpaw Fraternity :: Dortoir 1-