AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Par ici pour les recherches de lien
Merci de privilégier les stoatbloats, les ramhorns, les et les owlkinsI love you
Le point météo : Du 17/11 au 24/11 il pleut il pleut bergère ♪ la température reste cependant enviable

Partagez | 
 

 
breakfast in bed (eleanor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lincoln Emerson
bunch of dunderheads.
avatar
bunch of dunderheads.
Parchemins : 38

MessageSujet: breakfast in bed (eleanor)   Lun 17 Nov - 4:49

 

Le soleil posait sa chaleur dorée sur les draps de coton quand Lincoln ouvrit les yeux. Enroulé dans les couvertures, les jambes étendues à la presque totalité du lit, son visage bien installé sur l’oreiller, il se sentait bien, merveilleusement bien. Quel bonheur de ne pas avoir à se lever, juste une fois. La journée était déjà bien avancée, il le savait, ça se sentait. Le soleil était bien trop fort, perçant le mince espace entre les deux rideaux mal tirés de ses rayons lumineux et chauds. Il devait être au moins dix heures, peut-être onze. Mais ça n’avait pas d’importance. Aujourd’hui, c’était dimanche, et aujourd’hui, c’était une journée dédiée à la relaxation et aux simples bonheurs de la vie. Il se redressa doucement, tentant de ne pas trop bouger afin de ne pas réveiller Elea, qui dormait toujours paisiblement à ses côtés. Il observa quelques instants son visage doux et angélique. Elle était magnifique, tout le temps, encore plus détendue dans son sommeil. Il observa ses cheveux foncés, étendus sur les draps blancs, et il attrapa une mèche, la tournoyant entre ses doigts quelques secondes. Il ne comprenait pas trop comment il pouvait être avec une femme comme elle. Comment il avait eu de la chance. Comment il avait de la chance. Elea était tout ce qu’il avait toujours eu besoin, tout ce qu’il avait toujours voulu, il ne l’avait simplement pas su avant de la rencontrer. Et maintenant, il avait le bonheur de se réveiller à ses côtés tous les matins. De voir ses paupières s’ouvrir, ses magnifiques yeux se poser sur lui, ses lèvres s’étirer en un sourire. Il aimait tant la voir sourire. Lincoln était plutôt maladroit dans la plupart des choses, mais ce qu’il lui réussissait le mieux, c’était l’amour. Il aimait bien, droitement, passionnément, agréablement. Il faisait tout correctement. Et rien n’était calculé, ou manipulateur : il faisait tout avec son coeur, c’était le cas de le dire. Il aimait Elea, il le savait, et il voulait qu’elle le sache. C’était tout naturel, pour lui, de la cajoler, de la gâter, de lui faire plaisir. Elle le méritait, après tout. L’amour est une chose qui s’entretenait, Lincoln en était conscient, et il se faisait toujours un point d’honneur de faire sourire Elea le plus souvent possible. C’était un grand romantique. Sa plus belle qualité, du moins en ce qui lui concernait.

Il se leva donc tout en douceur pour ne pas la réveiller, elle qui était toujours endormie profondément. Ils étaient allés dormir plutôt tard la veille, s’étant rendu à une soirée entre professeurs à leur bar favori. Rentrés tard, ils s’étaient effondrés dans le lit conjugal, s’étaient serrés bien fort et s’étaient promis de dormir aussi longtemps que possible le lendemain, et de prendre un journée pour se reposer. C’était une chose qu’ils oubliaient fréquemment de faire, enivrés par leur travail qu’ils adoraient, la correction, la planification, on ne parlait que d’enseignement et de cours dans leur nid d’amour ces derniers temps, et donc cette journée serait à eux, uniquement à eux, uniquement à l’amour qu’ils partageaient. Lincoln se mit donc en tête de commencer cette journée du bon pied. Décidant de rester en pyjama, soit en caleçon et t-shirt blanc, il enfila ses lunettes et se dirigea vers la cuisine pour se faire un café, et pour concocter un bon déjeuner pour sa belle. Souriant déjà en songeant à son visage endormi contemplant le repas, Lincoln se mit à la tâche avec une certaine bonne humeur, envisageant la journée d’un bon oeil. Il termina rapidement de préparer les oeufs brouillés et les rôties et les fruits et la confiture et le jus d’orange et bien sûr, la petite fleur qu’il fit apparaître d’un coup de baguette, et retourna dans la chambre tranquille, qui baignait dans la lumière du soleil matinal. Il fit léviter le plateau afin de ne pas l’échapper, et se glissa sous les draps pour enrouler son bras autour d’Elea, lui soufflant tout doucement dans l’oreille. “Réveilles-toi, mon amour.” Ce qu’il pouvait être cliché, avec elle. Mais ça ne lui dérangeait pas, pas du tout même. “Elea” continua-t’il, et il fit déposer le plateau sur les draps au pied du lit. “Elea, réveille-toi” dit-il en posant un baiser dans son cou pour l’inciter à se réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

breakfast in bed (eleanor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» que sont devenues les voitures de films?
» ■ eat glitter for breakfast and shine all day.
» Bed and breakfast avec bébé ...
» ≈ meetic
» 2/11 (maison hantée) ✻ phoenix & eleanor
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pleatmouth ::  :: Charybde street :: Quartier résidentiel :: Appartement 214-