AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Par ici pour les recherches de lien
Merci de privilégier les stoatbloats, les ramhorns, les et les owlkinsI love you
Le point météo : Du 17/11 au 24/11 il pleut il pleut bergère ♪ la température reste cependant enviable

Partagez | 
 

 
alors, quelle couleur le stylo ? + cadmus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gillian Durand
often imitated, never matched !
avatar
often imitated, never matched !
Parchemins : 333

MessageSujet: alors, quelle couleur le stylo ? + cadmus   Mar 14 Oct - 16:22

Gillian ∞ Cadmus
Qu'avait-elle fait pour mériter un tel supplice ? Les professeurs de Pleatmouth étaient des sadiques et leur principale source de satisfaction était de faire souffrir Gillian à coup de dissertations. Et comme ça n'était pas assez jouissant à leurs yeux, il fallait que ça soit fait en binôme. Binômes choisis par leurs soins, il faut le préciser. C'est ainsi que pour la énième fois, Gillian se retrouva à devoir travailler avec Lancaster. Elle avait bien essayer de changer les choses, à plusieurs reprises. Elle avait supplier les professeurs de la changer de partenaire, elle avait même proposer à Cadmus de faire le devoir seule puis de rajouter son nom dessus. Rien à faire, elle était toujours avec lui. C'était à se demander qui des profs ou de Lancaster était le plus têtu.
Dévalant le dédale de marches, Gillian se dépêchait. Un coup d'oeil à sa montre lui assura qu'elle était en retard de cinq minutes. Maudite soit Nora qui lui avait fait perdre la notion du temps ! Les deux Waspstings avait passé leur après-midi à discuter de tout et de rien, mais surtout des rumeurs courant dans Pleatmouth. Et à cause de leur discussion fascinante sur les relations sexuelles du professeur de défense contre les forces du mal, Gillian n'avait pas vu qu'il était l'heure de son rendez-vous avec Cadmus. Ah ! il allait jubiler de la voir arriver en retard. Gillian était une fille ponctuelle et réprimander Lancaster à chaque fois qu'il la laissait poireauter seule à la bibliothèque. Il obtenait enfin sa vengeance... Gillian courait du mieux qu'elle pouvait avec ses talons de 8cm - ce qui, il fallait l'avouer, n'était pas si facile que ça.
Elle finit par arriver devant l'imposante porte de la bibliothèque universitaire. Elle vérifia l'heure : la blonde avait sept minutes de retard, ce qui la fit grimacer. Gillian porta une main dans ses cheveux, se recoiffant après sa petite course et vérifia son reflet dans l'écran de son téléphone. Enfin, elle entra dans la bibliothèque et chercha son partenaire du regard.
« Désolée, je suis en retard... » dit-elle, une grimace sur le visage. Elle posa son sac sur la table et en sortit de quoi prendre des notes. Elle ne jeta pas un regard à son partenaire mais organisa ses feuilles et ses feutres puis sortit ses lunettes de vue de son étui et les mit sur son nez. « Tu as commencé à rassembler des infos ? » demanda-t-elle alors qu'elle s'activait. Elle finit par lever son regard vers Lancaster, découvrant avec surprise des livres posés sur leur table. « Je vois que oui. » Elle en attrapa un et commença à le feuilleter, un stylo à la main, prête à récolter toutes les infos dont ils auront besoin.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ayearwithoutpain.tumblr.com
Cadmus Lancaster
I don't wanna be a big man I just wanna fight with everyone else
avatar
I don't wanna be a big man I just wanna fight with everyone else
Parchemins : 269
Jukebox : between the barselliot smith. sister rustdamon albarn. gospelthe national. i've just seen a facethe beatles. time in a bottlejim croce. runningdelta spirit. deep bluearcade fire. boulevard of broken dreamsgreen day.

MessageSujet: Re: alors, quelle couleur le stylo ? + cadmus   Mar 21 Oct - 0:21

Si le sadisme était une personne et si cette personne avait eu des enfants, ces enfants seraient les professeurs de Pleatmouth, Cadmus en est persuadé. Pourquoi doivent-ils toujours le mettre en binôme avec miss j'ai-plus-de-style-que-le-chien-de-ta-grand-mère ? Pourquoi tant de haine dans ce pauvre monde ? Pourquoi ? Tant de questions qui se trouvent encore aujourd'hui sans réponses, après un an de devoirs et d'exposés préparés avec Gillian Durand, aussi connu sous le nom de la Monstrueuse Acromentule Waspsting. Bon... D'accord, Cadmus est peut-être un peu dur avec elle et peut-être devrait-il plutôt essayer de prendre sur lui et d'attendre que ça passe, mais il y a quelque chose chez Gillian qui l'énerve trop. Beaucoup trop. Et aujourd'hui, elle est en retard. Ah combien de fois s'est elle plainte de Cadmus parce qu'il n'arrivait pas à l'heure et aujourd'hui c'est à son tour. Cadmus jubile déjà, il a une vingtaine d'idées de blagues et de moqueries en tête. Pour la première fois depuis... toujours, il a hâte qu'elle arrive enfin.
Quand il l'aperçoit, perchée sur il-ne-sait-combien de centimètres de talon, Cadmus jette un coup d'œil à l'horloge de la bibliothèque, sept minutes et vingt-six secondes de retard. Vingt-sept. Vingt-huit. Vingt-neuf. « Désolée, je suis en retard... » Cadmus se penche en arrière sur sa chaise, passe ses mains derrière sa nuque comme un vacancier sur son un transat et renifle. « Alors voilà, on fait des efforts pour être à l'heure et c'est comme ça qu'on est remercié. Je trouve ça très irrespectueux mademoiselle Durand. Vraiment très bas... » Cadmus soupire en direction du plafond en secouant la tête et quand il manque de tomber de sa chaise en équilibre sur ses pieds arrières, il se rattrape à la table et se laisse retomber en avant. « Tu as commencé à rassembler des infos ?» Gillian s'installe à côté de lui et attrape un livre sur la pile.  « Je vois que oui. » « Qu'est-ce que tu crois ? Pendant que certains passent du bon temps, il y en a qui travaillent ici ! » Rétorque Cadmus en sur-jouant l'outragé.
Il faut savoir que Cadmus est quelqu'un, et ce, malgré les apparences, de très fier et qui a besoin de prouver en permanence qu'il est meilleur que les autres et surtout, meilleur qu'une Waspsting de seconde zone. C'est pour cette raison qu'il y a une heure, il a quitté son dortoir en direction de la bibliothèque pour préparer avant que Gillian n'arrive, ses notes et une bibliographie, plutôt chargé à en croire la pile de bouquins sur la table, pour leur devoir sur les sortilèges de désillusion. Tout ça pour pouvoir dire plus tard que c'est lui qui a fait tout le travail, vous parlez d'un crétin... Il a donc sorti tous les livres d'enchantements et de sortilèges qu'il a trouvé sur les étagères et il a même commencé à lire l'Anthologie des enchantements au XVIIIe siècle. « Je me suis dit qu'on pourrait prendre une approche un peu plus historique du sujet. » Annonce-t-il avec un sérieux un peu trop soudain pour lui. « Je veux dire, si tu penses que ce n'est pas trop difficile pour toi bien sûr. » Ajoute-t-il satisfait d'avoir rétablit l'ordre naturel. Cadmus n'est pas un étudiant studieux, Cadmus est un moqueur, un petit plaisantin insupportable et il en est fier !

Spoiler:
 

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gillian Durand
often imitated, never matched !
avatar
often imitated, never matched !
Parchemins : 333

MessageSujet: Re: alors, quelle couleur le stylo ? + cadmus   Mar 28 Oct - 10:40

Encore une fois, elle se trouvait dans la bibliothèque du campus, en compagnie de son insupportable partenaire de devoirs. Et comme cela ne suffisait pas, elle avait eu le malheur d'arriver quelques minutes en retard. Elle s'y attendait, elle y eu le droit : Cadmus ne se gêna pas pour lui faire remarquer son retard. « Alors voilà, on fait des efforts pour être à l'heure et c'est comme ça qu'on est remercié. Je trouve ça très irrespectueux mademoiselle Durand. Vraiment très bas... » Pour toute réponse, Gillian se contenta de levait les yeux au ciel. Il était inutile de relever les absurdités qui sortaient de la bouche de Lancaster.
Alors qu'elle attrapa un livre que son camarade avait soigneusement, ou pas, choisi, celui-ci continua à se rendre intéressant. Ou du moins à essayer de se rendre intéressant. « Qu'est-ce que tu crois ? Pendant que certains passent du bon temps, il y en a qui travaillent ici ! » Elle leva le nez de son bouquin et jeta un regard ennuyé au jeune homme. Elle ne releva pas, ne voulant pas donner cette satisfaction à Lancaster. Sans un mot, elle replongea dans le livre, lisant l'index en suivant les mots de son doigt fin.
Un moment passa sans qu'aucune remarque ne fuse entre les deux partenaires. Gillian était occupée à chercher des infos dans le gros volume posé devant elle tandis que Cadmus... et bien, il faisait son Cadmus. Mais le calme ne dura pas longtemps, le jeune homme brisa le silence qui s'était installé. « Je me suis dit qu'on pourrait prendre une approche un peu plus historique du sujet. » Le sérieux de sa voix étonna Gillian qui releva aussitôt la tête et posa ses lunettes sur le haut de sa tête. « Et bien, oui, on peut... » commença-t-elle avant d'être interrompue. « Je veux dire, si tu penses que ce n'est pas trop difficile pour toi bien sûr. » Voilà qui était plus normal. Gillian soupira. Elle avait espéré que pour une fois, il fasse ce devoir sérieusement. Mais apparemment, ses exigences étaient placés trop hautes pour ce sorcier de seconde zone. « Je peux te retourner la question, Lancaster. Ouvrir un livre et chercher des infos dedans, ce n'est pas trop difficile pour toi ? » Attrapant ses lunettes de vue, elle les reposa sur son nez. Elle attrapa un stylo et une feuille de papier et commença à noter la définition des sortilèges de désillusion qu'elle venait de repérer. « Ou alors tu préfères que ta copine Buffy soit là, pour te montrer comment faire ? »  lança-t-elle, sans un regard vers lui.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ayearwithoutpain.tumblr.com
Cadmus Lancaster
I don't wanna be a big man I just wanna fight with everyone else
avatar
I don't wanna be a big man I just wanna fight with everyone else
Parchemins : 269
Jukebox : between the barselliot smith. sister rustdamon albarn. gospelthe national. i've just seen a facethe beatles. time in a bottlejim croce. runningdelta spirit. deep bluearcade fire. boulevard of broken dreamsgreen day.

MessageSujet: Re: alors, quelle couleur le stylo ? + cadmus   Jeu 30 Oct - 13:08

Au moins, elle a de la répartie. C'est bien une chose, la seule et l'unique chose !, que Cadmus aime chez Gillian ; elle est une adversaire à sa mesure et malgré tout ce qu'il peut dire sur elle, il ne s'ennuie jamais avec miss Durand. « Je peux te retourner la question, Lancaster. Ouvrir un livre et chercher des infos dedans, ce n'est pas trop difficile pour toi ? » Il tourne la tête vers elle, un sourcil levé. « Ou alors tu préfères que ta copine Buffy soit là, pour te montrer comment faire ? » Oh la petite garce. Le sang de Cadmus fait un tour dans son corps, la simple mention du nom de Buffy (ou d'Antioch d'ailleurs) par les mauvaises personnes suffit à le mettre en colère. Les gens à Pleatmouth ont du mal à comprendre qu'il ne se passe rien entre lui et Buffy. Peut-être parce qu'il se passe effectivement des tas de choses entre eux, mais rien de romantique, encore moins de sexuel. Buffy et Cadmus sont comme des jumeaux, des siamois, séparés par erreur. Et dans les têtes encore pleines d'hormones des étudiants de Pleatmouth, c'est quelque chose de bien trop difficile à concevoir. Mais en moins d'un instant, il reprend son calme, Cadmus doute que Gillian ait même vu l'effet que son commentaire a provoqué en lui et sans réfléchir, il prend sa tête dans ses mains et se laisse tomber sur la table. En faisant semblant de pleurer, il répond « Tu sais que je ne sais pas lire, comment peux-tu dire ça ? Tu as vraiment un cœur de glace, on devrait t'appeler Elsa ! » Ah, faire des références moldus devant des sang-purs est probablement l'activité favorite de Cadmus. Il se souvient encore quant à Zarzardiente, Antioch, Buffy et lui, chantaient à tue-tête les tubs moldus de l'époque dans le grand hall. L'expression sur les visages des sang-purs n'avait pas de prix, c'était fabuleux. Il laisse passer un moment sans rien dire puis il se redresse, reprend son sérieux et avec un sourire qui en a fait craquer plus d'une sans qu'il ne le sache, il rétorque. « Tu sais que je suis meilleur que toi en... à peu près n'importe quoi. Économise sa salive. Il paraît que le venin de vipère se vend à prix d'or de nos jours ! » Il lui lance une boule de papier, mais rate misérablement. Alors il attrape sa baguette dans sa poche et avec un petit alohomora muet, il fait voler la boulette pour qu'elle vienne rebondir contre l'arrière de la tête de Gillian. Il esquisse un sourire satisfait et retourne à sa lecture « Ah ! Exactement, ce que je cherchais ! » Oh, il sait qu'il est insupportable, mais ça fait partie de son charme. Enfin, c'est ce qu'il pense.

Spoiler:
 

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gillian Durand
often imitated, never matched !
avatar
often imitated, never matched !
Parchemins : 333

MessageSujet: Re: alors, quelle couleur le stylo ? + cadmus   Jeu 30 Oct - 22:24

Le nez dans les bouquins, Gillian lançait des piques à Lancaster. Ça lui venait naturellement, c'était devenu une habitude depuis qu'elle le fréquentait. Bon, quand il n'était pas là, ou même quand elle ne le connaissait pas encore, elle avait aussi son petit côté peste. Mais accordons nous sur le fait que Cadmus Lancaster l'intensifiait.
Les yeux rivés sur les mots qu'elle recopiait soigneusement, elle ne remarqua rien de la réaction de son partenaire suite à l'évocation de Buffy. Elle ne vit rien du visage cramoisi de Lancaster. Ni même la colère qui s'était emparée de lui un court instant. Mais Cadmus devait être le meilleur des puceaux du cours de yoga, puisqu'il se calma plutôt rapidement avant de commencer son admirable jeu d'acteur. « Tu sais que je ne sais pas lire, comment peux-tu dire ça ? » Gillian releva la tête et trouva Lancaster, la tête sur la table en train d'essayer de simuler des pleurs. Heureusement qu'il ne tente pas de devenir acteur... La blonde ôta ses lunettes et les posa soigneusement sur la table. Elle jeta un coup d'oeil aux livres ouverts autour d'elle, puis à Lancaster. Un sourire  malicieux s'afficha sur son visage, elle décida d'entrer dans son stupide jeu. Elle posa sa main sur celle du jeune homme, sans vraiment réfléchir à ce qu'elle faisait. « Oh mon pauvre, tu veux que je t'apprenne ? » Cadmus releva la tête, continuant ses stupidités avec un sérieux qui faisait peur à voir. «Tu as vraiment un cœur de glace, on devrait t'appeler Elsa ! » Gillian recula sur sa chaise, rompant le contact de leurs mains. Ses yeux s'écarquillèrent, ses sourcils se haussèrent. Elle ne comprend pas la référence qu'il venait de faire. « Elsa ? Celle de notre cours de potions ? Qu'est-ce que tu lui reproches ? » Elsa du cours de potions était une fille adorable, pas le genre à avoir un coeur de glace. Alors pourquoi Cadmus associait ces deux notions ?
Gillian passa sa main dans ses cheveux blonds, chassant l'idée absurde qu'elle ne comprenait pas. Sans un avertissement, Cadmus se releva d'un bond et reprit son sérieux, la première action faisant sursauter la française. « Tu sais que je suis meilleur que toi en... à peu près n'importe quoi. Économise sa salive. Il paraît que le venin de vipère se vend à prix d'or de nos jours ! » Gillian leva les yeux au ciel. Si Cadmus était réellement meilleur qu'elle en tout, elle voulait bien être foudroyée sur place !  Heureusement pour elle, aucun éclair ne fit son apparition dans la pièce calme et sérieuse. « Elle se vend peut-être bien, mais pas autant que la bave de crapaud. Alors tais-toi un peu et tu pourras peut-être t'acheter un balai digne de ce nom. » Gillian regarde la boulette de papier passée sous son nez avec un air des plus blasés, remets ses lunettes et se penche sur le livre. Mais sa concentration est rapidement troublée lorsque ladite boulette de papier vient heurter l'arrière de sa tête. Relevant les yeux, elle lance un regard furieux à son camarade. Ah, c'est comme ça... Elle se penche et attrapa sa baguette rangée dans son sac et après s'être assurée que Cadmus ne la regarde pas, lance un discret rictusempra à l'intention de son camarade.
Rira bien qui rira le dernier, Lancaster...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ayearwithoutpain.tumblr.com
Cadmus Lancaster
I don't wanna be a big man I just wanna fight with everyone else
avatar
I don't wanna be a big man I just wanna fight with everyone else
Parchemins : 269
Jukebox : between the barselliot smith. sister rustdamon albarn. gospelthe national. i've just seen a facethe beatles. time in a bottlejim croce. runningdelta spirit. deep bluearcade fire. boulevard of broken dreamsgreen day.

MessageSujet: Re: alors, quelle couleur le stylo ? + cadmus   Sam 1 Nov - 17:19

Cadmus se souvient du jour où il a rencontré Gillian. C'était au début de l'année dernière, il écoutait bien sagement le cour d'alchimie au fond de la classe, quand le professeur s'était mit à sortir des absurdités du genre « vous allez faire un exposé, je forme les groupes. » Cadmus s'était redressé sur sa chaise et avait lancé un regard inquiet à son frère, Antioch, assit à côté de lui. « Gillian Durand et Cadmus Lancaster, vous couvrirez l'alchimie au deuxième siècle avant Jésus-Christ. » Gillian quoi ? La fille au premier rang lui avait à peine lancé un regard que Cadmus savait déjà à quel point il allait souffrir. Antioch avait posé une main réconfortante sur l'épaule de son petit frère, mais Cadmus s'était tout de même écroulé sur sa table en soupirant. Bien sûr que le prof ne les avait pas mis tous les deux, non, le mettre en duo avec cette chose toute droite sortie des profondeurs du Mordor était bien plus amusant !
À la fin du cour, Gillian était venu le voir et lui avait donner une heure et un point de rendez-vous pour commencer à travailler sur leur exposé, en n'oubliant pas d'ajouter un « surtout ne soit pas en retard » glacial en prime. Évidemment, il était arrivé une demi-heure après l'horaire qu'elle lui avait donné, car par la barbe de Merlin, on ne donne pas d'ordre à Cadmus Lancaster. Un mois plus tard, c'est le professeur de sortilège qui avait signé son second arrêt de mort, à croire que les profs se passaient le mot entre eux pour faire de la vie de Cadmus un enfer.

Un an plus tard, ils en sont toujours au même point, incapables de coopérer et pourtant toujours en duo, quoi qu'il arrive. « Elle se vend peut-être bien, mais pas autant que la bave de crapaud. Alors tais-toi un peu et tu pourras peut-être t'acheter un balai digne de ce nom. » L'insulter lui, c'est une chose, mais s'attaquer à son balai ! Cadmus n'est pas devenu capitaine des Hear Me Roar pour qu'on traître son nimbus 3000 chéri d'amour de la sorte. Et puis de toutes façons, Cadmus n'avait pas l'intention de travailler aujourd'hui alors autant utiliser ce temps de toutes façons perdu en compagnie de Gillian. Il retrousse ses manches, se redresse sur sa chaise avec un regard de conquérant ridicule et commence. « Pour ton information, sach... AAAAAAH ! » Cadmus s'écroule par terre et se met à gigoter dans tous les sens en riant. « Arrête ! Gi... Gillian ar... » Il n'a même pas la force de finir sa phrase à cause de son fou rire. Il sent des mains le chatouiller de la tête au pied, c'est horrible, affreux, et pourtant, il ne peut pas s'empêcher de rire aux éclats. Il attrape sa baguette tombée à côté de lui et sa conscience l'empêche de lancer un avada kedavra ou même plus raisonnablement un sortilège des crottes de nez. « Fi... Fini... Finite incanta... incantatem. » Grogne Cadmus avant de se relever sous le regard profondément agacé de la bibliothécaire. Il se dépoussière rapidement, s'installe sur sa chaise et d'un petit geste de sa baguette, jette un sortilège de danse endiablée sur Gillian. Il la regarde danser comme un poisson en dehors de l'eau et il ajoute l'air moqueur. « En parlant de danse, je voulais te demander... » Soudain, une petite femme à lunette, la bibliothécaire, s'approche de leur table et gronde « Vous deux. Dehors ! »

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gillian Durand
often imitated, never matched !
avatar
often imitated, never matched !
Parchemins : 333

MessageSujet: Re: alors, quelle couleur le stylo ? + cadmus   Mar 4 Nov - 21:50

Gillian jette un regard par terre, où son camarade se roule de rire suite au sort qu'elle vient de lui lancer. Elle l'observe depuis sa place, avec ce regard hautain dont elle seule a le secret. Un sourire malicieux vient se greffer sur son visage, complétant parfaitement le portrait de Gillian Durand, celle dont on ne doit embêtant sous peine de sanctions. Attention à tes fesses, Lancaster.
La plaisanterie se finit lorsque Cadmus se libère du sortilège, comme un grand. « Bravo, Lancaster. Tu t'améliores en sortilèges. » lui lance la blonde, avec un ultime regard avant de se repencher sur leur devoir. Du coin de l'oeil, elle voit son camarade se rasseoir à sa place. Enfin, on va pouvoir travailler, pense-t-elle. Elle attrape ses lunettes et se penche sur le manuel ouvert devant elle, lisant l'histoire passionnante des sortilèges de désillusion du début du XIXe siècle. Mais elle n'a pas le temps de se concentrer bien longtemps, son camarade a décidé de se venger du mauvais tour qu'elle vient de lui lancer. Sans comprendre comment, Gillian se retrouve sur ses deux pieds, se balançant sur l'un, puis sur l'autre, gesticulant dans tous les sens. Elle lance ses regards les plus noirs à Lancaster. Si ses yeux pouvaient tuer, il serait mort depuis un bon moment.
Une petite femme finit par pointer le bout de son nez et libère Gillian de son mauvais sort par la même occasion. Mais la bibliothécaire n'est apparemment pas venu que pour sauver Gilly des griffes de son partenaire de devoir... « Vous deux. Dehors ! » Ces paroles firent monter la moutarde au nez de l'étudiante qui, sans un mot, rassembla ses affaires. Quelle honte ! Elle venait de se faire virer de la bibliothèque et tout ça, parce qu'un idiot avait déclaré une tout aussi stupide guéguerre de sorts.
Lorsqu'ils se retrouvèrent dans le couloir, Gillian n'adressa ni regard ni parole à Cadmus. Elle était furieuse, elle était venue pour bosser mais ils étaient restés moins d'une demi-heure et durant ce court laps de temps, ils n'avaient rien fait. Oh ! Qu'est-ce qu'elle pouvait le haïr maintenant ! En fait, elle haïssait tout le monde qui l'avait un jour obligé à travailler avec Cadmus Lancaster, le plus grand feignant que la Terre ait jamais porté. Elle haïssait ces stupides profs, et leurs stupides devoirs à rendre en binôme. Elle haïssait cette idiote de bibliothécaire, qui ne souriait jamais et qui ne connaissait sûrement pas la définition d'amusement. Elle était remplie de colère et pouvait exploser d'une minute à l'autre. Alors, afin d'épargner Lancaster, pour une raison inconnue, elle claqua ses talons tout en quittant l'endroit. Elle fulminait, elle ruminait, elle s'en allait. Elle partait se réfugier sous sa couette, martyriser son pauvre oreiller afin de passer ses nerfs.
Mais tout ça, c'était sans compter sans cet idiot de Lancaster, qui l'appela alors qu'elle était déjà à la moitié du couloir. « Gillian, attends ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ayearwithoutpain.tumblr.com
Cadmus Lancaster
I don't wanna be a big man I just wanna fight with everyone else
avatar
I don't wanna be a big man I just wanna fight with everyone else
Parchemins : 269
Jukebox : between the barselliot smith. sister rustdamon albarn. gospelthe national. i've just seen a facethe beatles. time in a bottlejim croce. runningdelta spirit. deep bluearcade fire. boulevard of broken dreamsgreen day.

MessageSujet: Re: alors, quelle couleur le stylo ? + cadmus   Lun 17 Nov - 0:19

Cadmus est toujours en train de pouffer et de ranger ses affaires sous l'œil mauvais de la bibliothécaire quand Gillian quitte leur table, l'air furieux. Oh quelles rabat-joie ces deux-là... Cadmus roule des yeux et fourre son encrier dans son sac. Soudainement, quelque chose d'étrange se développe dans son ventre, un sentiment. Serait-ce... Serait-ce de la culpabilité ? Non, pas possible, il a peut-être du mal à digérer tous les bonbons qu'il a mangés ce midi ? Voilà, ça, c'est une bonne explication. Sauf qu'il n'arrive pas à chasser de son esprit la colère dans laquelle se trouvait Gillian quand elle est partie et sans s'en rendre compte, il se retrouve à jeter son sac sur son dos et à courir vers la sortie pour rattraper sa partenaire d'exposé. La bibliothécaire lui lance un regard presque aussi noir que celui qu'arborait Gillian il y a à peine une minute. Cadmus se contente de lui faire un petit signe de la main avant de disparaître derrière la porte. « Gillian, attends ! » S'écrit-il une fois dans le couloir. Attendez, c'est lui qui vient de dire ça ? D'abords ses pieds, maintenant sa voix, décidément Cadmus ne contrôle plus rien aujourd'hui.
Gillian ne s'arrête pas alors il appelle une deuxième fois, en courant toujours derrière elle. Aucune réponse. Ce n'est que quand il arrive à sa hauteur qu'elle daigne poser son regard sur lui et encore. Cadmus n'aime pas ça, il a envie de s'énerver contre elle, comme il le fait d'habitude, mais il a toujours cette espèce de culpabilité débile qui l'empêche d'agir normalement. Depuis quand est-ce qu'il prend en compte les états d'âme de Gillian Durand ? Non mais vraiment... Depuis quand ? « Gillian attend, steuplait. » Il va pour poser sa main sur l'épaule de la waspsting, mais il se ravise au dernier moment. Cadmus Leo Lancaster qu'es-tu en train de faire par fucking Merlin ? Elle s'arrête brusquement et Cadmus manque de trébucher. Il ne s'attendait pas vraiment à ce qu'elle finisse pas l'écouter, du coup, il ne sait pas quoi dire. Il la scrute et essaye de voir ce qu'il pourrait faire pour qu'elle ai moins l'air d'avoir envie de le foudroyer sur place. La tâche s'annonce difficile. Il cherche et cherche encore, mais après tout, pourquoi ce serait à lui de se faire pardonner ou de réparer les choses ? Réparer quoi en plus de ça ? C'est elle qui lui a lancé un rictusempra, c'était une vengeance un peu excessive pour un simple lancé de boulette en papier ! Il serait temps qu'elle grandisse cette petite prétentieuse et qu'elle ... « Tu veux venir au bal avec moi ? » Hein ? Quoi ? Cadmus se lance une gifle intérieurement, à quoi est-il en train de jouer ?

Spoiler:
 

● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ● • ●
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: alors, quelle couleur le stylo ? + cadmus   

Revenir en haut Aller en bas
 

alors, quelle couleur le stylo ? + cadmus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» alors, quelle couleur le stylo ? + cadmus
» Quelle couleur choisir pour un smoky marron/chocolat ?
» Les pharaons étaient de quelle couleur - origine des pharaons
» De quelle couleur sont tes yeux ?
» Quelle couleur choisir pour une poussette?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pleatmouth ::  :: Northern Campus :: Bibliothèque Universitaire-